mis à jour le

Produits alimentaires : de la flambée des prix à la stabilité

Les prix sur le marché mondial du blé et des céréales secondaires comme le maïs ont connu une forte augmentation. Celle-ci s'explique par la conjoncture de plusieurs facteurs, notamment les périodes de sécheresse qui ont frappé les grandes régions céréalières,  la  faiblesse des stocks de céréales, et l'instabilité de l'économie mondiale qui semble également avoir contribué à accroître sensiblement l'intérêt des spéculateurs pour les marchés à terme de produits agricoles, favorisant ainsi la hausse des prix.
Cette augmentation touchera essentiellement les plus défavorisés, en particulier les populations urbaines à faibles revenus des pays pauvres. L'accès aux produits agricoles essentiels pose un véritable défi tant au gouvernement qu'à l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO).

Pour lutter contre cette flambée des denrées  alimentaires, il faut protéger les consommateurs en incitant les producteurs à réaliser les investissements nécessaires à l'augmentation de leur productivité, dans le but de répondre à la demande.

Depuis l'ouverture de la FAO au Maroc en 1982, celle-ci a cumulé plus de 134 projets nationaux pour un budget de plus de 50 millions de dollars, auxquels se rajoutent une soixantaine de projets régionaux. « Les membres de la FAO  souhaitent atteindre trois objectifs principaux : éliminer la faim, lutter contre la pauvreté dans les communautés rurales, et sauvegarder la planète. Je tiens juste à préciser que la FAO  ne joue plus le rôle de pompier» nous déclare Michael George Hage, représentant de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l’Agriculture au Royaume du Maroc.

Ainsi, en marge du Salon International de l'Agriculture de Meknès (SIAM), une cérémonie de signature du Cadre Programmation Pays aura lieu lors d'une Journée de Coopération organisée par le bureau de la Représentation du Maroc. Elle aura pour thème  « Le Plan Maroc Vert: vers une sécurité alimentaire plus résiliente aux chocs- Volatilité des Marchés».

«L’agriculture et l’alimentation doivent rester, comme depuis les premiers temps de l’histoire, des priorités stratégiques» a indiqué dans ce sens Michael George Hage, représentant de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l’Agriculture au Royaume du Maroc.

Et de poursuivre que «le thème choisi pour cette rencontre rappelle que l’agriculture, qui a fait l’histoire et la mémoire de la Méditerranée, plus que tout autre endroit au monde, est aujourd’hui l’avenir de cette région et de ses pays riverains» la rencontre est une occasion de discuter sur les solutions adéquates pour relever les défis liés à la sécurité alimentaire, en l’occurrence la flambée des prix des produits y afférents.

Le Cadre Programmation Pays est un nouvel outil élaboré sur la base d'une approche participative qui a abouti à l'identification et la définition des domaines prioritaires de collaboration futures entre la FAO et le Maroc. Ainsi, trois domaines ont articulé le contenu du Cadre Programmation Pays. Leur formulation s'est faite sur la base des stratégies nationales : Plan Maroc Vert, Plan Halieutis, Programme National Forestier National, concernant la stratégie du secteur de l'eau et la Charte Nationale de l'Environnement et du Développement Rurale. Ces domaines prioritaires de collaboration visent le développement pour tous, sans exclusion des groupes vulnérables ou des femmes, en plaçant les secteurs de l'agriculture et de le pêche maritime comme moteur de développement économique.

 

Fatimazahraa Rabbaj 

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

prix

AFP

Côte d'Ivoire: mise en place d'un "plafonnement" des prix pour lutter contre la vie chère

Côte d'Ivoire: mise en place d'un "plafonnement" des prix pour lutter contre la vie chère

AFP

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

AFP

Togo: la hausse des prix

Togo: la hausse des prix

stabilité

AFP

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

AFP

Lesotho: législatives pour rétablir la stabilité

Lesotho: législatives pour rétablir la stabilité

AFP

La Guinée-Bissau vote pour retrouver la stabilité politique

La Guinée-Bissau vote pour retrouver la stabilité politique