mis à jour le

La Samir s’invite dans la distribution

La Samir a poursuivi, au cours de l'exercice dernier, sa restructuration financière. Le raffineur a réalisé en 2012 un résultat net de 350 MDH, soit une baisse de 19% par rapport à l'année précédente. Ses ventes locales sont quant à elles en recul de 3%. Cette situation est due aux coûts liés au retard dans la restructuration financière.

La Samir a en effet mis en ½uvre au cours de l'année plusieurs mesures qui auront un impact positif sur la situation financière de la société, a fait savoir un de ses responsables durant la présentation des résultats. La société a bénéficié d'un crédit d'enlèvement sur 18 mois plafonné à 6 milliards de DH et d'un financement international d'un montant de 200 millions de dollars USD remboursable sur une période de 24 mois.

Ce crédit a permis à la Samir de renforcer le haut de bilan de la société et d'améliorer son fonds de roulement qui est passé de -6,047 MMDH en 2011, à  -1,775 MMDH grâce aux solutions alternatives de financement et à l'augmentation des ressources permanentes de la société.

« La société a levé un montant de 2,9 milliards de dollars auprès des banques. La contribution des banques locales au financement s'établit à  2,1 milliards de dollars, soit 33% des approvisionnements de la Samir, alors que cette contribution était de 51% en 2011. La Samir a besoin d’injections de liquidités » déclare Monsieur Jamal Ba-Amer, Directeur Général.

Cette année a aussi été marquée par l’obtention de l’accord de principe pour opérer dans la distribution qui se fera à travers sa filiale SDCC. Suite à la décision du Conseil d'administration d'augmenter son capital à 150 millions de dirhams, la Samir compte en 2013 procéder à une reconquête de ses parts de marché en accélérant l'entrée en activité de SDCC, dont la direction générale a été confiée à Youssef Ouhilal, l’ancien directeur commercial de la Samir.

Pour la construction de stations détenues en propre, six terrains ont été mis à la disposition de la SDCC. La finalisation des travaux de construction et d'équipement se fera avant la fin de l'année. Un réseau ciblé d'une centaine de stations-services sera mis en service.

La société a conclu plusieurs accords pour le financement de son activité et soutenir sa trésorerie au cours du deuxième semestre 2012.

La Samir a démarré en novembre 2012 l'utilisation de la ligne de financement de 180 millions de dollars USD. Cette ligne a fait l'objet de la convention signée en janvier 2013 avec la Société internationale islamique du financement du commerce et du renouvellement d'un montant de 180 millions de dollars avec BNP Paribas.

 

H.H

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

distribution

AFP

Bousculade lors d'une distribution de vivres en Zambie: 8 morts

Bousculade lors d'une distribution de vivres en Zambie: 8 morts

AFP

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

AFP

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau