mis à jour le

Emploi et formation professionnelle : Les belles perspectives de Mopti

C'est une mission au pas charge dans la Venise malienne qui a conduit Mme le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle dans les différentes installations et chantiers en cours. De Djenné à Bandiagara, en passant par la ville de Mopti, Dr. Diallo Deidia Mahamane Kattra a exprimé la volonté de son département d'impulser une nouvelle dynamique à la relance du secteur grâce à la création d'opportunités pour les acteurs.


Mme le ministre de l'emploi en visite de chantier à la Maison des artisans de Mopti

Jeudi 18 avril 2013 à Bandiagara. Sous un soleil de plomb, une atmosphère de fête régnait cet après-midi dans cour de la société coopérative « Dado Kado » de Bandiagara. C'est aux notes de la musique dogon et des pas de danse du terroir, que les femmes de cette coopérative ont accueilli la délégation du ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle.
A « Dado Kado » de Bandiagara, Dr. Diallo Deidia Mahamane Kattra a apprécié le savoir-faire local de femmes. Créée il y a 6 ans, cette coopérative est composée de 26 membres, 11 y travaillent. Au c½ur de leurs activités, la transformation des produits locaux (tel le manioc), le tissage du pagne traditionnel, etc.
« Avec cette coopérative, nous disons merci à Dieu de nous avoir permis d'assurer notre épanouissement économique », témoigne Mme Tembely Haby Doucouré, pour qui, malheureusement, la crise porté un coup dur aux activités. La rareté des touristes dans la zone, explique-t-elle, a donné un coup de frein à l'écoulement des produits.
Abdrahamane Dolo d'interpeller, pour sa part, Mme le ministre sur le nécessaire soutien de l'Etat malien à leurs activités agricoles. Travaillant en partenariat avec la coopérative des femmes, ce jeune agriculteur cultive le manioc. Pour lui, ce ne sont pas les superficies qui manquent, mais les moyens de les mettre en valeur pour augmenter la production.
Pour lui, si la crise du Nord a sérieusement affecté l'activité, l'espoir est revenu grâce à la reconquête des régions qui étaient sous occupation. Mais il demande plus d'appui du gouvernement pour réduire l'exode des jeunes.

Bonne note
Pour Dr. Diallo Deidia Mahamane Kattra, la disponibilité du gouvernement ne fera pas défaut pour impulser une nouvelle dynamique au secteur de l'emploi et de la formation professionnelle.
La mission de Mme le ministre de l'Emploi s'est poursuivie à Bandiagara avec la visite chez les notabilités. Dans la soirée, à Mopti, Dr. Diallo Deidia Mahamane s'est rendue également au Centre de formation Balla Kalifa Diarra (Centre Bakad) de Sévaré.
Réhabilité grâce au concours du Fonds d'appui à l'apprentissage et à la formation professionnelle (Fafpa), ce centre reçoit en stage de perfectionnement les étudiants des filières mécanique-auto et électricité des écoles professionnelles de Mopti. Une opportunité pour la vingtaine de jeunes en stage bientôt versés dans le circuit de la production.
L'un des temps forts de la mission du ministre à Mopti, c'est aussi la visite qui l'a conduite à l'atelier froid de Mohamed Diané. Financé par l'Agence pour la promotion de l'emploi (Apej) en partenariat avec la BSIC, cet atelier a coûté 3 482 000 F CFA, dont 25 % d'apport personnel.
Créé en 1992 par le groupement des jeunes apprentis de l'atelier de chaîne froid de l'Opération de développement de l'élevage dans la région de Mopti (Odem), il bénéficiera en 2006 du financement de l'Apej de Mopti. Ce financement a servi à l'achat de nouveaux équipements (manomètre, lampe à soudure, appareil de récupération et de sertissage,  compresseur, condenseur, etc.) et des pièces de rechange pour la chaîne de froid destinées à être commercialisées.
A Mopti, le ministre a eu une rencontre avec les services relevant de son département. Au c½ur des échanges, il a été question de la prise de contact, mais aussi et surtout des stratégies à mettre en ½uvre pour impulser une nouvelle dynamique au secteur de l'emploi et de la formation professionnelle au niveau régional.
Le vendredi 18 avril, Dr. Diallo Deidia et sa délégation se sont rendues sur le chantier de construction de la Maison des artisans à Djenné, et Centre de formation professionnelle Vitry de la même ville. Sur le premier site, elle a constaté l'évolution satisfaisante des travaux, avant d'ajouter que cette Maison des artisans, tout comme celle de Bandiagara, témoigne de la volonté du gouvernement à donner un nouveau souffle au secteur de l'artisanat et de l'emploi à Mopti. Cette ambition, explique-t-elle, passe par la concrétisation des initiatives de création d'opportunités pour les acteurs.
Issa Fakaba Sissoko
Envoyé spécial

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

emploi

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Web

Si vous cherchez du boulot, cliquez!

Si vous cherchez du boulot, cliquez!

opportunités

La galère n'est pas moins pénible au soleil

La galère n'est pas moins pénible au soleil

formation

AFP

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

AFP

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

AFP

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

Mopti

AFP

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

La Rédaction

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

La Rédaction

Mopti : A COUTEAUX TIRES

Mopti : A COUTEAUX TIRES