mis à jour le

 REUTERS/Akintunde Akinleye
REUTERS/Akintunde Akinleye

Ouganda: la pornographie «commence» avec la minijupe

Un ministre ougandais a proposé une loi contre la pornographie qui prévoit l'arrestation de toute femme vêtue d'une minijupe.

Après les homosexuels, les parlementaires ougandais s'attaquent à la pornographie. Un projet de loi incarne ce combat: «la loi contre la pornographie». S'il est adopté, ce projet rendra illégale une série de pratiques et d'activités. Et même le port de la minijupe.

Officiellement, ce dispositif législatif a été pensé pour répondre à l'essor de la pornographie dans les médias et les lieux fermés. Ses dispositions viseraient à «doter le pays d'une meilleure loi pour s'attaquer au problème social insidieux de la pornographie», relaie le site Think Africa Press.

Mais où commence et s'arrête la pornographie en Ouganda? Le texte ne le stipule pas précisément et laisse une grande marge de manœuvre au législateur. Dans le projet de loi, la pornographie renvoie à toutes les pratiques d'une personne ayant des relations sexuelles explicites ou des comportements érotiques censés provoquer l'excitation sexuelle ou corrompre les moeurs.

Cette définition est tellement vaste que le ministre ougandais porteur du projet de loi Simon Lokodo a déclaré que tous les vêtements qui ne dépasseront pas le genou seront interdits. Ces vêtements entrent selon lui dans les comportements érotiques qui provoquent l'excitation.

«Si une femme porte une minijupe, nous allons l'arrêter», a-t-il ajouté.

Si des groupes religieux conservateurs approuvent ce texte, une grande partie de la société ougandaise le trouve rétrograde. Ce projet de loi leur rappelle la politique menée aux temps du dictateur Idi Amin Dada (1971-1979). Des années où le contôle des corps des femmes étaient une marque du régime. Avant le vote du projet de loi, les opposants à la loi contre la pornographie s'organisent. Ils essaient de faire entendre leurs arguments. Pour sauver la minijupe.

Lu sur Think Africa Press

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain  Le nouveau développeur star de Google est un Camerounais de 17 ans  Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis 

Idi Amin Dada

LGBT

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

Homo politicus

Les dirigeants les plus étonnants

Les dirigeants les plus étonnants

Libye Ouganda

Au royaume de Toro, Kadhafi est encore le «roi des rois»

Au royaume de Toro, Kadhafi est encore le «roi des rois»