mis à jour le

Djoliba AC : Alou Badra Diallo démissionne

En rupture avec les supporters du club, l'entraîneur du Djoliba AC, Alou Badra Diallo dit Conti a finalement démissionné. Il  est remplacé par son adjoint, Jonas Komla.

Badra Alou Diallo dit Konty, entraîneur du Djoliba

Tout est bien qui finit bien. Acculé par les supporters du Djoliba AC suite à une longue série de contreperformances, l'entraîneur du Djoliba AC a fini par jeter l'éponge.  « C'est ce qui fait la charme et la beauté du Djoliba AC qui peut tanguer, mais qui ne chavirera jamais», se réjouit le président du club rouge, Boubacar M'Baba Diarra très content du dénouement heureux de ce conflit qui opposait les supporters à l'entraîneur Diallo. Le départ de l'entraîneur a été obtenu suite à une médiation du comité des sages du Djoliba AC (constitué d'anciens joueurs du club) qui a réussi à trouver un terrain d'entente entre les deux parties en conflit. Evitant, du coup, une nouvelle fracture au sein de la grande famille des Rouges. « Les anciens arrivent toujours à trouver une solution aux problèmes de la famille dans l'unité et dans la cohésion. Ils sont la conscience du club », se félicite M'Baba.
Ainsi, Alou Badra Diallo passe le témoin à son adjoint, Jonas Komla, qui aura la lourde tâche de conduire les destinées des Rouges pour le reste de la saison. Ce dernier avait été investi dans ses fonctions depuis la suspension de Conti, il y a deux semaines.
Toutefois, explique le président, le désormais ex entraîneur (Diallo) reste au sein de la grande famille des Rouges. Il animera le centre de formation du club dont les portes sont restées fermées depuis le retrait, pour cause de maladie, d'Amadou Koïta dit Faye. Celui-ci a assumé cette responsabilité pendant plus de 30 ans.
En confiant cette tâche à Conti,  le nouveau président du Djoliba AC ambitionne de rendre plus dynamique, efficace et performante ce centre en vue de former des jeunes. « L'attente est de rendre l'équipe du Djoliba plus forte en faisant en sorte que l'équipe et le club puissent suffisamment profiter des joueurs qui seront sortis de son centre », laisse entendre Diarra.

Jonas pourra-t-il convaincre ?
Aujourd'hui, nombre de Djolibistes sont tentés de répondre par l'affirmative. Car, à peine investi, le technicien congolais semble imprimé sa marque avec deux victoires successives contre l'Attar Club de Kidal et le Csk. Un résultat qui, en ces moments difficiles pour le Djoliba, vaut son pesant d'or.
Au-delà, le technicien congolais, lors de ses deux premiers matches, a procédé à un remaniement de l'effectif de son prédécesseur en mettant sur le banc certains joueurs (moins brillants) afin de permettre à l'équipe de retrouver ses lustres d'antan.

Youssouf Z Kéïta

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé