mis à jour le

Ousmane Tanor Dieng : "Il faut respecter la présomption d'innocence et les droits de la défense"

Il est certes membre de la coalition au pouvoir, mais Ousmane Tanor Dieng refuse de hurler aux loups. Considérant l'arrestation de Karim Wade comme un événement majeur compte tenu de la place qu'il occupait dans le système de Wade, il rappelle toutefois les principes dans les colonnes de L'As Quotidien : "tout laisse croire que l'Etat ira jusqu'au bout, mais il faut que cela se fasse dans le cadre de l'Etat de droit, du respect de la présomption d'innoncence, du respect de la défense et d'un procès équitable". Il est également d'avis qu'il s'agit là d'un signal fort lancé par l'Etat dans le cadre de l'exigence de la reddition des comptes.
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

droits

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

AFP

Egypte: l'ONU dénonce le gel d'avoirs de militants des droits de l'homme

Egypte: l'ONU dénonce le gel d'avoirs de militants des droits de l'homme

AFP

Droits de l'Homme: un nombre croissant de pays refuse de coopérer avec l'ONU

Droits de l'Homme: un nombre croissant de pays refuse de coopérer avec l'ONU