mis à jour le

Can des cadets / Qualifiés pour le Mondial et les demi-finales, samedi au Maroc : Comment les Ivoiriens ont déjoué un complot de la Caf ? (L’intelligent d’Abidjan)

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée, le samedi 20 avril 2013, à Casablanca, (Maroc), à la fois pour les demi-finales de la 10ème édition de la Can des moins de 17 ans et pour le prochain mondial des cadets aux Emirats Arabes-Unis. 0-0, c'est le score qui a sanctionné le match Ghana-Côte d'Ivoire, comptant pour la 3e journée de la poule B de la Can des cadets. Un résultat salvateur pour la Côte d'Ivoire qui se qualifie pour les demi-finales de la compétition et surtout pour le Mondial des cadets [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

CAN

AFP

Foot: au Gabon, le coût de la CAN ravive les polémiques politiques

Foot: au Gabon, le coût de la CAN ravive les polémiques politiques

AFP

CAN-2017: le Gabon abandonne "sa" CAN face au Cameroun

CAN-2017: le Gabon abandonne "sa" CAN face au Cameroun

AFP

Nice: Belhanda indisponible plusieurs semaines et forfait pour la CAN

Nice: Belhanda indisponible plusieurs semaines et forfait pour la CAN

Maroc

AFP

Quand la SNCF allait chercher des cheminots au Maroc

Quand la SNCF allait chercher des cheminots au Maroc

AFP

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

AFP

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

Ivoiriens

AFP

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

AFP

Procès Gbagbo: le président Ouattara appelle les Ivoiriens

Procès Gbagbo: le président Ouattara appelle les Ivoiriens

AFP

Le Liberia menacé par une contagion des antagonismes ivoiriens

Le Liberia menacé par une contagion des antagonismes ivoiriens