mis à jour le

District sanitaire de Léo : SOS pour la réparation l'autoclave du CMA

Le centre de santé et de promotion social (CSPS) de Léo, chef lieu de la province de la Sissili, a connu une effervescence particulière le samedi 20 avril 2013. Et pour cause, l'Association des ressortissants du Centre Ouest (ARCO) conduite par son président Boukary Jean Baptiste de Salles Béréhoundougou, y a organisé une opération de don de médicaments et de matériel médico-technique suivie d'une consultation gratuite en santé. Le pharmacien du district sanitaire de Léo a saisi l'occasion pour lancer un appel pour la réparation de l'autoclave dudit district qui est en panne depuis 3 mois.

Des matelas, des tensiomètres et un important lot de médicaments, le tout estimé à une valeur d'environ trois millions cinq cent mille francs, c'est la substance du don que l'ARCO a mobilisé et remis au maire de Léo au profit des populations de sa commune. En plus de ce don, une importante équipe technique composée de médecins et d'infirmiers a été mobilisée pour une consultation gratuite de la population. Ainsi de 9h30 à 18h30 la cour du CSPS a connu une affluence constante d'une population qui ne voulait pas rater cette opportunité inédite de se faire consulter et soigner gratuitement en médecine générale, en gynécologie et en pédiatrie. Une équipe de santé composée de médecins et d''infirmiers venus de Ouagadougou appuyée par le personnel soignant du Centre médical de Léo a conduit avec professionnalisme et délicatesse cette opération de charité.

Pour le président de l'ARCO, Boukary Jean Baptiste de Salles Béréhoundougou, « c'est un geste de solidarité à l'endroit de nos frères et s½urs de la Sissili dont le but est d'améliorer la santé de la population du Centre ouest et du Burkina d'une manière générale ». Le maire de la commune de Léo Dramane NIGNAN, lui-même membre de l'ARCO s'est dit très comblé par ce geste qui touche à un domaine aussi vital de la vie des populations de sa commune. « C'est un geste salutaire et je pense que si cette association n'existait pas il fallait la créer. Je suis comblé », s'est-il exclamé en guise de reconnaissance à l'ARCO. Ce n'est pas Madame Aouba Adama NAPON, ressortissante de Léo qui vient d'être consultée qui dira le contraire. « Je suis très satisfaite parce que ce genre de geste n'arrive pas tous les jours. C'est une opération très importante surtout pour nous les femmes. », a-t-elle confié le sourire aux lèvres.

« Nous comptons organiser ce type d'opération dans les trois autres provinces de la région »

La mobilisation de la population de Léo est le signe d'un réel besoin en matière de soin de santé. En effet de 9h30 à 18h30 la cour du CSPS de Léo n'a pas désempli. L'équipe de médecins et d'infirmiers dynamiques encadrée par les Dr, Aristide Béréhoundougou et Sibiri Ludovic Yaméogo venus de Ouagadougou et le Dr Sama Ouermi du district de Léo, n'a eu aucun répit. C'est pourquoi le président de l'ARCO a tenu à féliciter cette équipe « qui a sacrifié son weekend pour venir aider la population de Léo. » Il n'a pas manqué de traduire sa reconnaissance au maire de Léo pour son hospitalité et son engagement pour la réussite de l'activité. Pour Boukary Jean Baptiste de Salles Béréhoundougou, dont l'association n'est pas à son premier geste, cette action constitue une première étape d'une opération qui va couvrir les autres provinces de la région. C'est pourquoi il a rassuré qu'au regard de l'engouement de la population, des consultations de ce genres seront organisées dans les trois autres provinces de la région à savoir le Boulkiemdé, le Sanguié et le Ziro.

Sos pour l'autoclave du CMA du Léo

Saisissant l'occasion de la présence de l'ARCO le Dr Ouermi Sama, pharmacien du district sanitaire de Léo a lancé un appel pour la réparation de l'autoclave, (appareil servant à stériliser le matériel médico-technique) du district qui est en panne depuis 3 mois. « Je remercie l'ARCO pour ce don de médicaments et de matériel médico-technique. Depuis 3 mois notre autoclave est en panne suite vraisemblablement aux variations de température que connait notre circuit électrique. Des démarches ont été entreprises mais aucune solution n'a été trouvée pour le moment. Aussi, je demande à l'ARCO de porter notre voix plus loin afin que nous puissions trouver une solution », a-t-il lancé.

En rappel, c'est en juillet 2012 que l'ARCO a été créée par les fils et filles de la région du centre-Ouest pour le développement de leur région. A peine un an d'existence l'association a déjà réalisé plusieurs activités dont des dons de vivres, des micro-crédits, des activités sportives et des initiatives d'accompagnement de la jeunesse.

Idrissa Konditamdé (Correspondance particulière)

Pour Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

réparation

AFP

Au Gabon, les anciens travailleurs malades d'Areva demandent toujours réparation

Au Gabon, les anciens travailleurs malades d'Areva demandent toujours réparation

AFP

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

AFP

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français

Réparation d'une "injustice": 28 tirailleurs sénégalais redeviennent Français