mis à jour le

Tébessa: Six mois de prison ferme requis contre deux blogueurs

Le tribunal de Tébessa a requis ce dimanche une peine de 6 mois de prison ferme assortie de 50 000 DA à l'encontre de deux blogueurs, apprend-on sur place. Le verdict sera prononcé le 5 mai prochain. L'administrateur du blog  « Algérie Forever », le jeune D.C., et le facebookiste B.D., sont accusés, rappelons-le, d'avoir truqué et diffusé sur «facebook» une photo montrant le wali de Tébessa accompagné d'une jeune fille dans une station de métro en France. Les faits remontent en septembre 2012 lorsque la police judiciaire de Tébessa a été saisie de cette affaire, suite à une plainte déposée par le wali de Tébessa et la jeune fille, présidente d'une association locale, contre deux autres blogueurs et fondateurs des pages «  Tébessa une photo par jour » et « Tébessa Today», avant que l'expertise de leur matériel informatique ne s'avère négative. Ils ont eu un non lieu, l'un d'eux a été entendu, hier, comme témoin, puis ce sera ces deux blogueurs dont il est question.                                               

prison

AFP

Prison

Prison

AFP

Nigeria: un ancien gouverneur condamné

Nigeria: un ancien gouverneur condamné

AFP

Jusqu'

Jusqu'

ferme

AFP

Insécurité en RDC: le parc des Virunga fermé aux touristes jusqu'

Insécurité en RDC: le parc des Virunga fermé aux touristes jusqu'

AFP

Zimbabwe: une ferme de Grace Mugabe occupée par des chercheurs d'or

Zimbabwe: une ferme de Grace Mugabe occupée par des chercheurs d'or

AFP

Faux médicaments au Bénin: prison ferme pour sept distributeurs

Faux médicaments au Bénin: prison ferme pour sept distributeurs

blogueurs

AFP

L'Ethiopie qualifie de "criminels" neuf journalistes et blogueurs arrêtés

L'Ethiopie qualifie de "criminels" neuf journalistes et blogueurs arrêtés

Liberté d'exression

Ne vous amusez jamais à critiquer Bouteflika

Ne vous amusez jamais à critiquer Bouteflika

[email protected] (Author Name)

Liberté d'expression : Sale temps pour les blogueurs en Tunisie

Liberté d'expression : Sale temps pour les blogueurs en Tunisie