mis à jour le

Farba Senghor à Lii Cii Rewmi : « Au Pds on parle trop ; Nous devons agir comme le faisait le M23 »

Farba Senghor, membre du comité directeur de Parti démocratique sénégalais a abordé l'actualité politique nationale ce dimanche. La tournure que prend la traque des biens supposés mal acquis avec l'affaire Karim Wade, mais aussi la stratégie pour faire libérer le fils de l'ancien chef de l'Etat placé sous mandat de dépôt depuis le mardi 16 avril ont été évoqués. Il était l'invité de l'émission Lii Cii Rewmi de la Radio Rewmi fm

Le chargé de la propagande et de la mobilisation du parti démocratique sénégalais a abordé la manière dont la justice Sénégalaise traque les anciens tenants du pouvoir pour s'en désoler. Selon Lui, le president Abdoulaye Wade n'avait pas agi de la sorte avec ses prédécesseurs même s'il y' avait des raisons et la possibilité de le faire. Selon lui, Macky Sall n'a pas été reconnaissant envers Abdoulaye Wade. Pour expliciter sa pensée, il dira pour la énième fois, avoir introduit la requête de Macky Sall via sa femme auprès du président Wade pour aider l'actuel chef de l'Etat alors « simple agent » à Pétrosen.

Parlant de la manière judiciaire dont la traque des biens supposés mal acquis est menée, Farba Senghor pense que Macky Sall a « confisqué » la justice sénégalaise. A ce propos, il soutient que des magistrats ne sont pas contents de la façon dont l'affaire est traitée. Les raisons pour lui sont que Alioune Ndao, le procureur près la Crei, qui a des pouvoirs limités, a outrepassé ses prérogatives en empiétant les pouvoirs du procureur de la République, du procureur général et du doyen des juges qui ont des pouvoirs étendus. Rien que pour cela, Farba Senghor pense que Macky Sall, dans sa volonté de régler des comptes, et conscient que le procureur Ousmane Diagne, le magistrat Ablaye Diabé et le doyen des juges Mahawa Sémou Diouf ne sont pas manipulables, active le Ministre de la Justice qui manipule le procureur spécial près la Crei.

Farba Senghor pense qu'au Pds « on parle trop ». Il appelle ses camarades à occuper la place de l'Indépendance et la place de l'Obélisque et à agir de la même manière que le M23 lors des manifestations du 23 et 27 juin 2011.

Il prédit une crise institutionnelle pire que celle de 1962 d'ici 1 an, avec les promesses difficilement réalisables de Macky Sall de ramener son mandat à 5 ans, mais surtout celle faite à Moustapha Niasse de porter son mandat à la tête de l'Assemblée nationale à 5 ans. Farba appelle tous les sénégalais épris de justice de se joindre au Pds le 23 Avril prochain lors de leur marche pour faire libérer Karim Wade.

REWMI.COM/MK

Rewmi

Moussa Keita

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Moussa Keita

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Moussa Keita

Benno Bokk Yakaar

Benno Bokk Yakaar

PDS

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Gorgui

Les vraies raisons de son retour

Les vraies raisons de son retour

group promo consulting

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"

M23

AFP

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations

RDC: HRW accuse Kabila d'avoir recruté des ex-rebelles du M23 pour mater des manifestations

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés