mis à jour le

Grève à partir aujourd’hui

Le secteur public des assurances observera, aujourd'hui, une journée de protestation pour exprimer le mécontentement des travailleurs quant à leur situation socioprofessionnelle. Dans un communiqué de la Fédération nationale des travailleurs des banques et des assurances, signés par les syndicats d'entreprises, les travailleurs s'élèvent contre le non-respect de leurs droits fondamentaux. Par cette journée de protestation, les travailleurs veulent «manifester leur désapprobation vis-à-vis de l'attitude affichée par les responsables des compagnies mères vis-à-vis des travailleurs des filiales du secteur», souligne Hamid Boudriche, secrétaire général du syndicat d'entreprise. Cette journée de protestation «est organisée par les  compagnies et les filiales du secteur des assurances», indique notre interlocuteur. Selon lui, les travailleurs ont été «contraints de recourir à ce procédé pour dénoncer la politique de deux poids, deux mesures. Est-il normal qu'une partie seulement du secteur des assurances soit exclue de la décision d'augmentation des salaires au sein de la société algérienne d'expertise (SAE) et Assur-Immob ? C'est une discrimination que nous rejetons catégoriquement». «L'employeur (CAAT) s'était engagé à respecter la plateforme de revendications présentée par le conseil syndical d'entreprise. A l'arrivée, les travailleurs ont eu droit à la discrimination, l'intimidation, l'injustice et les pressions. Les travailleurs ne céderont à aucun chantage. Cette journée de protestation est une première action qui sera suivie par d'autres, si les travailleurs du secteur des assurances ne sont pas rétablis dans leur droit légitime. Nous sommes décidés à aller jusqu'au bout de nos revendications, en utilisant tout ce que nous confère la loi jusqu'à ce qu'elles aboutissent», précise Hamid Boudriche. Prendront part à cette journée de protestation les travailleurs de la CAAT, la CAAR, la SAA et Assur-Immo. Les protestataires demandent en effet l'application de l'augmentation des salaires pour tout le monde et à travers toutes les filiales de ces compagnies d'assurances.  

grève

AFP

Gabon: grève des taxis contre les "tracasseries" policières et le prix du carburant

Gabon: grève des taxis contre les "tracasseries" policières et le prix du carburant

AFP

Tchad: la grève "générale" s'étend au secteur privé

Tchad: la grève "générale" s'étend au secteur privé

AFP

Algérie: reprise du trafic aérien

Algérie: reprise du trafic aérien