mis à jour le

Les jeunesses libérales dénoncent les arrestations de leurs responsables

Les jeunesses libérales ont déploré samedi les récentes interpellations de leurs responsables, affichant une volonté de repousser des "tentatives de museler" le Parti démocratique sénégalais (PDS, libéral), ex-formation au pouvoir.

Proches de l'ancien président Abdoulaye Wade, Bara Gaye et Mamadou Lamine Massaly, deux responsables des jeunesse libérales, ont été entendus vendredi par la Police sénégalaise, puis relâché dans la soirée.

Ces jeunes libéraux ont été confrontés à leurs récentes déclarations malencontreuses à l'endroit du président de la République, Macky Sall, ou des membres de l'équipe du Premier ministre Abdoul Mbaye.

Au cours d'une conférence de presse, samedi au siège du PDS, l'Union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL)et le Mouvement des élèves et étudiants libéraux (MEEL) ont condamné les ''arrestations et répétitives'' orchestrées pour détruire le PDS.

''Cette tentative d'intimidation pour museler le PDS ne passera jamais, parce que notre parti reste plus que jamais debout et apportera les réponses appropriées face aux attaques mesquines'', a dit Toussaint Manga, secrétaire général du MEEL.

Il a fait part d'une volonté d'en découdre avec l'actuel régime. ''Nous invitons tous les citoyens et citoyennes épris de justice à se joindre à nous pour que nos acquis démocratiques puissent être consolidés et les fondamentaux de notre République préservés'', a ajouté M. Manga.

Selon lui, ''le PDS va organiser avec ou sans autorisation sa marche vendredi prochain'', pour protester contre l'arrestation de l'ex-ministre Karim Wade. Ce fils de l'ancien président Wade a été arrêté dans le cadre d'une enquête sur les bien mal acquis.

Aps

arrestations

AFP

Maroc: au moins 70 arrestations

Maroc: au moins 70 arrestations

AFP

Maroc: nouvelles arrestations liées

Maroc: nouvelles arrestations liées

AFP

Afrique du Sud: trois arrestations lors d'une opération de police chez les Gupta

Afrique du Sud: trois arrestations lors d'une opération de police chez les Gupta