mis à jour le

Fin de la traque à Boston, le deuxième suspect arrêté

Le FBI a confirmé vendredi soir que Tamerlan Tsarnaev, l'aîné des deux frères, tué jeudi soir dans une fusillade avec la police à moins de deux kilomètres du lieu de l'arrestation de son cadet, avait été entendu en 2011 par la police américaine après l'avertissement d'un pays étranger.

Les autorités du pays en question, dont le nom n'a pas été précisé, le soupçonnaient d'être "un adepte de l'islam radical" sur le point de quitter les Etats-Unis pour rejoindre un mouvement armé, a précisé l'agence fédérale, ajoutant que l'audition du jeune homme et de sa famille n'avait pas permis "de découvrir une quelconque activité terroriste".

Deux hommes et une femme soupçonnés de liens avec Dzhokhar Tsarnaev ont été brièvement interpellées vendredi soir à New Bedford, 96 km au sud de Boston, avant d'être remis en liberté, a annoncé la police.

"Nous sommes tellement contents que justice soit faite et d'en avoir fini avec cette affaire. Nous sommes épuisés, mais nous avons remporté une victoire ce soir", s'est félicité le colonel Timothy Allen, chef de la police du Massachusetts.

"Ce soir, notre communauté est à nouveau à l'abri de ces deux hommes", a réagi dans un communiqué la famille de Martin Richard, le garçon de 8 ans tué par l'une des deux explosions à l'arrivée du marathon.

Les deux suspects, originaires de Tchétchénie, ont passé la plus grande partie de leur vie hors de cette république russe du Nord-Caucase et vivaient depuis plusieurs années aux Etats-Unis. (voir )

Dès que le nom de Dzhokhar Tsarnaev a été rendu public par les autorités américaines, sa page sur le réseau social russophone VK a été prise d'assaut. Le fugitif y a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes. Dans la rubrique "vision du monde", il écrit: "islam", tout en définissant "carrière et argent" comme sa "priorité personnelle".

Selon Rouslan Tarni, qui se présente comme leur oncle, les frères Tsarnaev étaient arrivés aux Etats-Unis avec leur famille au début des années 2000.

Reuters

traque

AFP

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

AFP

Libye: dans Syrte repris, la traque aux derniers jihadistes

Libye: dans Syrte repris, la traque aux derniers jihadistes

AFP

Nigeria: la police traque les ravisseurs de trois lycéennes

Nigeria: la police traque les ravisseurs de trois lycéennes

suspect

AFP

Kenya: un suspect lynché après une attaque ayant fait 6 morts dans un lycée

Kenya: un suspect lynché après une attaque ayant fait 6 morts dans un lycée

AFP

Attentat en Espagne: l'incompréhension du grand-père d'un suspect

Attentat en Espagne: l'incompréhension du grand-père d'un suspect

AFP

Experts de l'ONU tués en RDC: un suspect en garde

Experts de l'ONU tués en RDC: un suspect en garde