mis à jour le

Benhamadi promet un marché concurrentiel loyal dans son secteur

Le nouveau projet de loi définissant les règles régissant les activités de la poste, des télécommunications et celles des technologies de l'information et de la communication (TIC), déposé au Parlement pour débat, se précise entre promesses et annonces. C'est ce qui ressort des déclarations faites, jeudi dernier à Alger, par Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication. Il a plaidé pour l'amélioration de la qualité de service pour le citoyen et promis un marché concurrentiel loyal dans son secteur. «Le nouveau projet de loi devra permettre d'améliorer la qualité de service pour le citoyen et garantir un marché concurrentiel loyal», a-t-il déclaré lors de la journée parlementaire organisée par la commission transports et télécoms de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur le thème «Développement des TIC en Algérie», indique l'APS. La question de la concurrence déloyale, souvent posée depuis des années, revient donc sur le tapis. Le ministre a, par ailleurs, rappelé que le gouvernement a adopté une «stratégie claire pour encourager la concurrence et l'innovation, en créant des cyberparcs dans le but de mettre en relation l'université avec le monde économique et industriel». Le cyberparc de Sidi Abdallah (Alger) compte plus de 50 porteurs de projets innovateurs. 15 entreprises en cours de création viendront renforcer les 50 déjà existantes. Un cyberparc serait déjà opérationnel et un autre en cours de création dans la wilaya de Ouargla. Annaba et Oran «auront également leurs cyberparcs, qui  sont en voie de réalisation». D'autres questions ont également été abordées. Le ministère serait sur le point de finaliser les procédures juridiques relatives à la loi sur les marchés électroniques, la loi relative aux données à caractère personnel, la loi sur le commerce électronique et enfin celle portant sur la protection des enfants contre les dangers de l'internet, a souligné le ministre. Dans ce cadre, M. Benhamadi a rappelé que «le gouvernement avait octroyé à Algérie Télécom un prêt de 115 milliards de dinars destiné à améliorer ses réseaux en fibre optique et raccorder les communes dépassant les 1000 habitants pour les wilayas d'importante population et les localités dépassant les 400 habitants pour les wilayas à petite population». Dans la loi de finances complémentaire pour 2013, le gouvernement compte consacrer une enveloppe financière supplémentaire de 140 milliards de dinars pour renouveler et sécuriser les équipements, le réseau télécom dans toutes les régions du pays et le système du haut débit, a souligné M. Benhamadi, cité par la même source. L'avant-projet de loi régissant les activités de la poste, des télécoms et des TIC sera présenté à l'APN la semaine prochaine, a-t-il fait savoir. Ce projet de loi apportera des amendements à la loi du 5 août 2000 fixant les règles générales régissant ce secteur.       

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

marche

AFP

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

AFP

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

AFP

Maroc: la police disperse les rassemblements

Maroc: la police disperse les rassemblements

secteur

AFP

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

AFP

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur

Côte d'Ivoire: le tourisme, un secteur