mis à jour le

Skikda : deux réseaux de soutien aux terroristes démantelés

Toute la région ouest de la wilaya de Skikda, de Tamalous jusqu'aux frontières  administratives avec la wilaya de Jijel, est pratiquement quadrillée par un dispositif sécuritaire jamais déployé auparavant. Que ce soit à Tamalous, Kerkera ou Aïn Kechra, les barrages fixes et mobiles se sont multipliés avec l'utilisation de moyens de détection des explosifs. Selon des sources locales, le redéploiement des forces de sécurité est intervenu suite à l'arrestation d'un dangereux terroriste, il y a moins de deux semaines, alors qu'il s'apprêtait à commettre un attentat. «C'est un kamikaze que les forces de sécurité suivaient de très près. Il était connu des services vu son long passé dans le massif du Collo. Il a passé plus de 17 ans, sous le pseudonyme de Abou Abdellah, dans les rangs du GIA avant de passer au GSPC pour faire partie de la phalange El Feth El Moubine qui a commis plusieurs attentats meurtriers dans la région. Sa photo a circulé ces derniers temps au niveau de tous les secteurs stratégiques, car les forces armées le soupçonnaient de préparer un acte de sabotage», témoigne une source. L'arrestation de ce dangereux criminel ou sa reddition, comme le soutiennent d'autres sources, a permis aux services de sécurité de démanteler deux réseaux de soutien. On laisse même croire qu'il a accepté d'identifier deux réseaux actifs dans le soutien aux groupes terroristes, permettant ainsi aux forces de sécurité de limiter, dans un premier temps, l'aide dont disposaient les groupuscules activant à Kerkera, Aïn Kechra et aussi à Aïn Zouit. Ces informations ont permis d'interpeller quatre hommes et une femme, âgés de 32 à 49 ans, ainsi que la saisie du véhicule qu'ils utilisaient dans leurs déplacements en vue d'approvisionner et de rencontrer les terroristes. Ils ont été présentés devant le juge d'instruction près le tribunal de Tamalous qui a ordonné la mise en détention des quatre hommes, alors que la femme a été mise sous contrôle judicaire. Poursuivant leurs actions sur la base des informations données par le terroriste arrêté, les forces de sécurité ont démantelé, jeudi dernier, un deuxième groupe dans le hameau Dar Aïssa, dans la commune de Chraïa, dans le massif de Collo.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

réseaux

AFP

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux

AFP

Journées "ville morte" en RDCongo: restriction sur les réseaux sociaux

Journées "ville morte" en RDCongo: restriction sur les réseaux sociaux

AFP

Centrafrique: les trafiquants de diamants utilisent les réseaux sociaux

Centrafrique: les trafiquants de diamants utilisent les réseaux sociaux

soutien

AFP

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

AFP

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

AFP

La Mauritanie appelle

La Mauritanie appelle

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)