mis à jour le

Jean Léopold Guèye, SG Synacofas, sur la fête du travail : «Les agents de sécurité souffrent de multiples dysfonctionnements»

Le syndicat national des convoyeurs de fonds et agents de sécurité (Synacofas) a tenu un point de presse, hier, pour dénoncer la situation difficile à laquelle, entre autres, les agents de sécurités sont confrontés. Face aux journalistes, ils ont invité les autorités compétentes à ½uvrer à l'amélioration de leurs conditions de travail et de vie.


Les anciens militaires et agents de sécurité sont conscients que leur devoir est de remettre de l'ordre dans un secteur, sans lequel, absolument rien d'autre ne peut se faire, selon Jean Léopold Gueye, SG du Synacofas. Mais, les préposés à la sécurité sont confrontés à des difficultés qui les empêchent d'accomplir correctement leur mission. «Nous avions prévu de mettre en place un plan d'actions, dans le cadre de l'intersyndical, qui n'a pu aboutir, du fait de la mauvaise volonté de certains syndicats plus préoccupés par leurs propres intérêts que par l'amélioration des conditions de travail et de vie des agents», dira Jean Léopold Gueye. Les anciens militaires et agents de sécurité invitent la justice sénégalaise à protéger les travailleurs du gardiennage face à la puissance corruptrice des patrons du secteur et à la perfidie de certains avocats.
Poursuivant, M Gueye a également invité certains secrétaires généraux de centrales syndicales, dont principalement les quatre premières des dernières élections de représentativité, à impulser des réflexions progressives et des actions fortes pour des évolutions positives dans le code du travail. S'agissant de la fête du travail du 1er Mai prochain, lors de laquelle, employeurs et syndicalistes vont convier les agents à de la ripaille, M. Gueye appellera à avoir à l'esprit que les agents de sécurité souffrent de multiples dysfonctionnements. Aussi, annonçant leur non participation à la fête du 1er Mai prochain, Jean Léopold Gueye soutient qu'«il est temps que les travailleurs prennent leur responsabilité». Et, il est vrai que la peur du chômage explique certaines soumissions mais, rien ne sera obtenu sans sacrifice.
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

travail

AFP

Indonésie: Essien sans permis de travail

Indonésie: Essien sans permis de travail

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

AFP

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail

agents

AFP

Nigeria: plus de 200 agents électoraux accusés de fraude en 2015

Nigeria: plus de 200 agents électoraux accusés de fraude en 2015

AFP

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

AFP

Attentat de Sousse en Tunisie: six agents de sécurité inculpés

Attentat de Sousse en Tunisie: six agents de sécurité inculpés