mis à jour le

Offense au Chef de l’Etat : Les Aperistes de Guediawaye s’érige en bouclier

Après les sorties de Mamadou Lamine Massaly et Bara Gaye, deux jeunes responsables politiques du parti démocratique sénégalais (Pds), insultant, publiquement, le président de la république Macky Sall, les répliques ne se comptent plus. En conférence de presse, hier, à Guédiawaye, où la riposte s'organise, les «apéristes» dont Ibnou Diop et Cie, au sein du Comité pour la remobilisation et la massification de l'Apr à Guédiawaye (CORMAG/Jotadem), disent ne plus tolérer que des citoyens s'attaquent au chef de l'Etat.


C'est comme si la traque des biens mal acquis qui a déjà eu la tête de l'ancien ministre Karim Wade, est en passe de générer des dégâts collatéraux. Des sorties de Mamadou Lamine Massaly, leader des jeunesses wadistes et de Bara Gaye, secrétaire général de l'Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl), offensant le président de la république, ont mis dans tous leurs états les militants de Macky Sall, à Guédiawaye. Le point de presse qui y a été convoqué, hier, à l'initiative du Comité pour la remobilisation et la massification de l'Apr à Guédiawaye (CORMAG), a été l'occasion, pour son secrétaire général, Ibnou Diop, de verbaliser les fauteurs de troubles. «Nous n'allons plus laisser des citoyens d'une république organisée comme le Sénégal s'acharner ou insulter le chef de l'Etat Macky Sall qui incarne l'institution», dira-t-il. Rappelant à l'ordre Mamadou Lamine Massaly et Bara Gaye, pour leur propos jugés déplacés et outrageux à l'endroit du président Macky Sall, M. Diop de préciser que Guédiawaye qui a largement contribué à l'élection de Macky Sall, s'arroge désormais le devoir de défendre et servir de sentinelle au président de tous les Sénégalais. «Il est vrai qu'en démocratie avancée comme c'est le cas au Sénégal, la liberté de ton et d'expression est permise, mais elle doit être illustrée par des acteurs politiques et des citoyens qui ont un sens du respect des institutions, des symboles», déclarera-t-il.
Dans ce même ordre de riposte aux «offenseurs» des autorités, le secrétaire général de CORMAG/Jotadem dit avoir constaté que, depuis un moment, certains responsables politiques de l'opposition s'attaquent injustement à la personne du premier ministre Abdoul Mbaye. «Ces attaques, rassure Ibnou Diop, ne sont que peine perdue car, le Pm a, non seulement, la confiance du Président mais, peut compter sur les militants de l'Alliance pour la république de Guédiawaye, déterminés à faire cause commune autour du combat pour la défense des institutions et des hommes qui les incarnent.
Sans occulter la question de l'emploi des jeunes, notamment, de la banlieue, Ibnou Diop et ses camarades ont attiré l'attention du chef de l'Etat sur le sort des chômeurs, avant de lui rappeler la nécessité d'offrir des opportunités d'emploi aux jeunes de Guédiawaye, avec l'ouverture très prochaine de l'hôpital «Dalal Jamm» de Guédiawaye qui cristallise l'espoir, du côté des demandeurs de travail.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

chef

AFP

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

AFP

RDC: reprise du procès de l'ancien chef de guerre Germain Katanga

RDC: reprise du procès de l'ancien chef de guerre Germain Katanga

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

Guédiawaye

group promo consulting

Malal Talla alias fou malade  candidat

Malal Talla alias fou malade candidat

group promo consulting

GUÉDIAWAYE - MENACE ET VIOLENCE À ASCENDANT  La dame terrorisait sa pauvre mère, une fois ivre

GUÉDIAWAYE - MENACE ET VIOLENCE À ASCENDANT La dame terrorisait sa pauvre mère, une fois ivre

group promo consulting

GUEDIAWAYE - MEURTRE Le film de l’arrestation de Aïdara Chérif qui a poignardé à mort son ami Pape Mbaye Ndong

GUEDIAWAYE - MEURTRE Le film de l’arrestation de Aïdara Chérif qui a poignardé à mort son ami Pape Mbaye Ndong