mis à jour le

Tunisie: accord du FMI pour un prêt de 1,75 milliards de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi être parvenu à un accord de principe avec les autorités tunisiennes en vue de l'octroi d'une facilité de caisse à la Tunisie pouvant aller jusqu'à 1,75 milliards de dollars.

L'accord, qui doit encore recevoir l'aval du conseil d'administration du Fonds, serait valable sur une durée de deux ans, a précisé le Fonds dans un communiqué.

Une fois approuvé, cet accord "soutiendrait le programme économique des autorités tunisiennes destiné à protéger la stabilité budgétaire et extérieure [du pays], promouvoir une croissance plus forte et bénéficiant davantage au plus grand nombre, et s'attaquant aux déficiences les plus importantes du secteur bancaire", ajoute le texte.

Le directeur-adjoint Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, Amin Mati, avait indiqué mardi à Tunis, que le crédit devrait être assorti d'un taux d'intérêt de 1,08%.

En échange de cette assistance financière, la Tunisie s'est engagée à un programme de réformes économiques recommandées par le Fonds.

"La mise en oeuvre d'un ensemble de mesures adéquates contribuera à protéger la stabilité macroéconomique et financière et, associée à un meilleur équilibre des dépenses publiques aidera à rétablir une marge de manoeuvre budgétaire pour les dépenses sociales et d'investissement prioritaires", écrit le Fonds.

Minée par l'instabilité politique, des conflits sociaux à répétition et des investissements en berne, la croissance tunisienne est restée insuffisante pour véritablement entamer le mal endémique du pays qu'est le chômage (17% de la population active environ).

Or, la révolution de janvier 2011 avait été largement nourrie par la misère et le manque d'emplois, particulièrement pour les jeunes. Les conflits sociaux et les grèves, parfois violents, se sont multipliés ces derniers mois, accroissant encore la frilosité des investisseurs.

La situation économique s'est cependant largement améliorée par rapport à l'année 2011, lorsque la Tunisie avait connu une grave récession.

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad 

accord

AFP

Egypte: les groupes rivaux palestiniens ont trouvé un accord au Caire

Egypte: les groupes rivaux palestiniens ont trouvé un accord au Caire

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Bissau: accord entre l'Etat et des syndicats pour une hausse du salaire minimum

Bissau: accord entre l'Etat et des syndicats pour une hausse du salaire minimum

FMI

AFP

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

AFP

Congo: mission du FMI

Congo: mission du FMI

AFP

Le FMI confirme que Brazzaville lui a caché une partie de sa dette

Le FMI confirme que Brazzaville lui a caché une partie de sa dette

prêt

AFP

Le président soudanais prêt

Le président soudanais prêt

AFP

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition prêt

Mozambique: le chef de l'opposition prêt