mis à jour le

Nigeria : trois journalistes inculpés pour « faux et usage de faux »

Trois journalistes ont été inculpés par la Haute Cour fédérale d'Abuja pour « faux et usage de faux », selon BBCAFRIQUE. Ils sont accusés d'avoir publié un faux document présenté comme un communiqué présidentiel. Le journal Leadership a publié un document dans lequel le président Goodluck Jonathan semblait appeler à une campagne de sabotage contre une coalition de l'opposition. La présidence avait catégoriquement démenti l'information, qualifiant le document de « faux ». Une enquête avait ensuite été ouverte par la police et trois journalistes avaient été arrêtés. Ils avaient été par la suite libérés sous caution.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Nigéria

AFP

L'économie du Nigeria embourbée dans le casse-tête des taux de change

L'économie du Nigeria embourbée dans le casse-tête des taux de change

AFP

Perquisition d'un groupe pétrolier soupçonné de corruption au Nigeria

Perquisition d'un groupe pétrolier soupçonné de corruption au Nigeria

AFP

CAF/présidence: le Nigeria demande

CAF/présidence: le Nigeria demande

journalistes

AFP

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

AFP

Côte d'Ivoire: six journalistes arrêtés pour "fausses informations"

Côte d'Ivoire: six journalistes arrêtés pour "fausses informations"

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI