mis à jour le

Centrafrique : la feuille de route du sommet de N'Djamena fixée

Les chefs d'Etats d'Afrique centrale (CEEAC) se sont réunis, jeudi 18 avril, à N'Djamena, la capitale tchadienne, pour fixer la feuille de route de la nouvelle transition politique en Centrafrique. Le nouvel exécutif centrafricain, le président Michel Djotodia et son Premier ministre Nicolas Thiangaye, se sont vus imposer l'élargissement du Conseil national de la transition (CNT) qui doit ainsi passer de 105 membres à 135, afin de représenter toutes les sensibilités de la société civile et politique du pays. Puis, la CEEAC a décidé d'augmenter les effectifs de la Force multinationale d'Afrique centrale (FOMAC) ; actuellement 500 soldats se trouvent en Centrafrique ; pour atteindre le nombre de 2000 hommes. Ils seront chargés de rétablir l'ordre notamment à Bangui, la capitale, une ville qui est plongée dans le chaos. Lors de ce sommet, le président autoproclamé a enfin été reconnu par les dirigeants de l'Afrique centrale. Lire aussi : Centrafrique : le CNT crée la controverse

Centrafrique

AFP

Dans une Centrafrique en guerre, se battre pour un musée délabré

Dans une Centrafrique en guerre, se battre pour un musée délabré

AFP

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

AFP

Toujours face aux violences, la Centrafrique peine

Toujours face aux violences, la Centrafrique peine

route

AFP

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

AFP

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

AFP

Migrants: la dangereuse route d'Espagne

Migrants: la dangereuse route d'Espagne

sommet

AFP

Sommet

Sommet

AFP

Sommet

Sommet

AFP

Réformes, conflits et Kagame au menu du sommet de l'UA

Réformes, conflits et Kagame au menu du sommet de l'UA