mis à jour le

Q&R: Pourquoi 'les victimes de viol doivent parler de leur traumatisme'

NATIONS UNIES, 18 avr (IPS) - Le viol est souvent perçu comme un traumatisme individuel, mais en réalité, son impact va bien au-delà d'une seule personne et affecte plutôt des communautés entières, compliquant la tâche déjà difficile d'aider les victimes de violences sexuelles.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

victimes

AFP

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

AFP

Côte d'Ivoire: rendre le sourire aux victimes du noma, maladie qui défigure et exclut

Côte d'Ivoire: rendre le sourire aux victimes du noma, maladie qui défigure et exclut

AFP

La Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de Mogadiscio

La Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de Mogadiscio

viol

AFP

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

AFP

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police

AFP

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères