mis à jour le

Enquête ouverte sur le financement présumé de Sarkozy par la Libye

par Chine Labbé PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur les allégations de Ziad Takieddine, qui a dit avoir des preuves du financement par la Libye de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'information est ouverte des chefs de "corruption active et passive", "trafic d'influence", "faux et usage de faux", "abus de biens sociaux" et "blanchiment, complicité et recel de ces infractions", a-t-on précisé. L'avocat de l'ancien président n'était pas joignable dans l'immédiat. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

enquête

AFP

Violences au Cameroun: l'ONU demande une enquête aux autorités

Violences au Cameroun: l'ONU demande une enquête aux autorités

AFP

Enquête sur Lafarge en Syrie: trois ex-salariés syriens entendus

Enquête sur Lafarge en Syrie: trois ex-salariés syriens entendus

AFP

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

financement

AFP

Haïti: contenue, l'épidémie de choléra persiste faute de financement

Haïti: contenue, l'épidémie de choléra persiste faute de financement

AFP

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Financement libyen: Takieddine entendu par la police

Jeux olympiques

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Faute d'argent, les athlètes nigérians ont failli ne pas pouvoir partir aux JO

Sarkozy

AFP

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

AFP

Côte d'Ivoire: pour Sarkozy les "barbares visaient la démocratie"

Côte d'Ivoire: pour Sarkozy les "barbares visaient la démocratie"

AFP

Libye: les critiques d'Obama contre Cameron et Sarkozy

Libye: les critiques d'Obama contre Cameron et Sarkozy