mis à jour le

6 mois pour boucler le dossier de Karim et Cie : Le pari impossible de la commission d'instruction

Les trois mille pages déposées sur la table du procureur spécial par Karim Wade pour servir de preuves à son innocence vont constituer une autre épine aux pieds des quatre magistrats de la commission d'instruction. Contrairement à Alioune Ndao, L'As Quotidien lu par Rewmi.com, nous apprend que le juge Cheikh Tidiane Bèye et son équipe devront les éplucher. Selon un magistrat interpellé par le journal, la commission d'instruction aura beaucoup de mal pour boucler son dossier en 6 mois, avec tous les actes qu'elle devra poser. Car passé ce délai, elle est tenue de les libérer si elle ne finit pas son travail. "Je me demande s'ils vont s'en sortir", souffle-il. Et le journal d'expliquer que si la robe noire d'inquiète autant, c'est parce qu'en dehors du procureur spécial Alioune Ndao et son substitut Antoine Diome, tous les autres magistrats de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) exercent un cumul de postes. La grande question est comment gérer leurs propres dossiers et ceux de la Crei?
REWMI.COM/AW

pari

AFP

Contre le sida, l'Afrique du Sud fait le pari de l'anonymat

Contre le sida, l'Afrique du Sud fait le pari de l'anonymat

AFP

Tchad: manifester son mécontement reste un pari risqué

Tchad: manifester son mécontement reste un pari risqué

AFP

Au Soudan, le pari des journaux en ligne pour contourner la censure

Au Soudan, le pari des journaux en ligne pour contourner la censure

commission

AFP

RDC: la commission électorale coréenne désavoue les "machines

RDC: la commission électorale coréenne désavoue les "machines

AFP

RDC: le président de la commission éléctorale dans la machine aux passions

RDC: le président de la commission éléctorale dans la machine aux passions

AFP

Soudan du Sud: une commission de l'ONU veut des poursuites pour crimes contre l'humanité

Soudan du Sud: une commission de l'ONU veut des poursuites pour crimes contre l'humanité