mis à jour le

Ethiopie: Hollande veut accroître la présence des entreprises françaises

Le président François Hollande a affirmé vendredi sa volonté de renforcer la présence des entreprises françaises en Ethiopie, estimant que la France ne pouvait se contenter "d'être le 11e ou le 12 e fournisseur" de ce pays.

"La France n'est plus dans une démarche d'aide traditionnelle" sur le continent africain. "Elle participe à des projets, elle répond à des appels d'offre, elle soutient des investissements, elle veut créer des infrastructures permettant le développement et la croissance, c'est ainsi que nous regardons l'Ethiopie et donc j'inciterai les entreprises françaises à répondre à tous les appels d'offre" ainsi qu'"à tous les besoins" de l'économie éthiopienne, a déclaré M. Hollande lors d'une conférence de presse après avoir reçu le Premier ministre de ce pays Hailemariam Desalegn.

"Je considère que l'Ethiopie fait partie des pays qui ont un grand potentiel sur le plan du développement, de l'énergie notamment", a-t-il ajouté souhaitant qu'il y ait "une élévation du niveau et de nos échanges et de nos investissements". "Nous ne pouvons pas accepter d'être le 11e ou le 12e fournisseur de l'Ethiopie", a dit le président français.

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

Hollande

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Gabon: Hollande "condamne les violences" et réclame la "transparence"

Gabon: Hollande "condamne les violences" et réclame la "transparence"

AFP

Hollande arrivé

Hollande arrivé

entreprises

AFP

Ethiopie: nouvelles violences contre des lieux touristiques et entreprises étrangères

Ethiopie: nouvelles violences contre des lieux touristiques et entreprises étrangères

AFP

Face

Face

AFP

Maroc: les entreprises françaises en reconquête

Maroc: les entreprises françaises en reconquête