mis à jour le

Guinée : Elections législatives en juin prochain La rue s’est encore embrasée hier à Conakry

Deux semaines de manifestations similaires en février et mars 2011 avaient fait en Guinée, neuf morts et 300 blessés. Le pays, veut-il renouer avec ses vieux démons ? Hier, en tout cas, des bagarres ont encore eu lieu, dans la capitale guinéenne, entre la police anti-émeute et des jeunes, protestant contre les conditions des prochaines élections législatives. Ces violences ont fait au moins un blessé par balle, au moment où nous bouclions. A l'origine, le président Alpha Condé qui a annoncé, dimanche, que les législatives, prévues à l'origine en 2011 et reportées à plusieurs reprises, auraient lieu le 30 juin prochain. Cette décision a été prise, sans tenir compte de la demande de l'opposition qui souhaite que la diaspora, qui lui est majoritairement favorable, soit autorisée à voter. Les jeunes manifestants, la plupart torse nu, ont jeté des pierres au forces de sécurité qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes, le long d'une des voies principales reliant l'aéroport au centre de Conakry.

Pour rappel, le président, au pouvoir depuis 2010, est accusé par ses opposants de vouloir manipuler le scrutin. Chaque fois, Alpha Condé promettait de le tenir dans des délais raisonnables. Mais, à la manière de Gbagbo qui le repoussait, jusque dans ses derniers retranchements, c'est seulement acculé qu'il a décidé, unilatéralement, de faire voter les guinéens, dès le 30 juin prochain.
Cheikh Ba
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Guinée

AFP

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

AFP

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

AFP

Guinée équatoriale: Obiang, le fils du président renvoyé en procès

Guinée équatoriale: Obiang, le fils du président renvoyé en procès

élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

législatives

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives