mis à jour le

Festival de cinéma « Vues d'Afrique » à Montréal : sujets brûlants et personnages controversés au programme

Le plus important événement canadien dédié à la créativité des cinéastes africains et créoles lèvera le voile le 26 avril prochain. Durant 10 jours, plus de 100 productions seront projetées à Montréal, puis à Québec et Ottawa. Ces ½uvres diverses, réalisées à la fois par les maîtres du genre et par la relève, proviennent d'une trentaine de pays. Fictions, courts métrages et longs métrages, documentaires et séries seront au programme de cette 29ème édition qui propose de découvrir un cinéma rare. Bien plus, des activités et tables rondes permettront de cerner l'essence de cet art et ses réalités qui inspirent acteurs, réalisateurs et producteurs. Une formule conviviale développée avec brio par l'équipe du festival et qu'apprécient les habitués montréalais du festival.

Parmi ces rendez-vous annexes, celui d'Amnesty International autour du documentaire sur l'excision « La plaie et le couteau », réalisé par Agnès-Maritza Boulmer. La question des droits des enfants sera également au centre des débats, notamment à travers le film d'ouverture de P-H Wajnberg, « Kinshasa Kids » qui met en vedette l'actrice congolaise Rachel Mwanza, héroïne du film « Rebelle » de Kim Nguyen qui aborde le destin des enfants soldats. Ce long-métrage avait été présenté en janvier dernier, lors des Oscars dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère ».

Un focus spécial sur les dirigeants politiques africains Thomas Sankara, Robert Mugabe et Moïse Katumbi marquera le festival cette année avec des documentaires percutants. Les soulèvements du « printemps arabe » seront dans la mire, avec la présence de réalisateurs venus pour l'occasion d'Algérie, d'Égypte, du Maroc et de la Tunisie. Trois films phare seront projetés : « Le temps du terrorisme », « Même pas mal » et « Les mécréants ». Une vitrine sur le conflit malien, avec l'expérience de la journaliste Sophie Langlois de Radio-Canada constituera, sans doute, un autre moment fort de l'événement annuel. L'avenir des séries audiovisuelles africaines sera aussi débattu lors du plus important festival de cinéma hors Afrique. La personnalité honorée lors de cette édition 2013, la cinéaste franco-camerounaise Osvalde Lewat, recevra le prix Micheline Vaillancourt décerné par le Conseil International des Radios-Télévisions d'Expression Française (CIRTEF).

La soirée d'inauguration sera honorée par la présence de M. Maka Kotto, Ministre des Communications et de la Culture du Québec.|Hélène Boucher (AEM), Montréal, Canada

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 

festival

AFP

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

AFP

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

AFP

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

cinéma

Bienvenue au Gondwana

«Les humoristes africains ne font plus de politique»

«Les humoristes africains ne font plus de politique»

AFP

Le Maroc

Le Maroc

AFP

Fespaco: en crise, le cinéma ouest-africain cherche sa voie

Fespaco: en crise, le cinéma ouest-africain cherche sa voie

Montréal

AFP

MLS: Drogba quittera Montréal en fin de saison

MLS: Drogba quittera Montréal en fin de saison

AFP

Lutte contre le Sida: le monde mobilisé

Lutte contre le Sida: le monde mobilisé

AFP

MLS: Drogba débute la préparation de la saison 2016 avec Montréal

MLS: Drogba débute la préparation de la saison 2016 avec Montréal