mis à jour le

L'épineuse question de la sécurité

Il ne fait pas bon vivre à Bangui, depuis que le président autoproclamé, puis proclamé, Michel Djotodia, a chassé par la force des armes, son prédécesseur, le général François Bozizé du pouvoir. Les scènes de pillage et les heurts se multiplient dans certains quartiers, et c'est à croire que la capitale centrafricaine est devenue une vraie jungle. Des fidèles du chef de l'Etat déchu, ruminant la chute de leur « champion », s'opposent aux membres de la Séléka, la rébellion qui a pris les rênes du pays. (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

sécurité

AFP

Centrafrique: l'impossible retour à la normale

Centrafrique: l'impossible retour à la normale

AFP

La Tunisie veut croire en une embellie durable de sa sécurité

La Tunisie veut croire en une embellie durable de sa sécurité

AFP

Attentat de Sousse en Tunisie: six agents de sécurité inculpés

Attentat de Sousse en Tunisie: six agents de sécurité inculpés