mis à jour le

Pour protester contre l’occupation foncière des domaines de l’IER et du LCV : Les travailleurs de la CMDT, de l’Office du Niger, des Eaux et forêts menacent d’aller en grève de 48 heures

Baba Berthé, ministre de l’agriculutre

Le syndicat national de la production (SYNAPRO) qui regroupe  les syndicats du monde rural vient de déposer sur la table du ministre du Travail et de la fonction publique un  préavis de grève de 48 heures à compter du lundi 22 avril. A travers cette action, ils entendent protester contre l’occupation des domaines de l’Institut d’économie rurale (IER) et du Laboratoire central vétérinaire (LCV).

Nous soutenons sans réserve l’action entreprise par la section syndicale de l’IER en vue de sécuriser les terres de recherche et d’expérimentation agricole. Aussi nous condamnons l’agression foncière dont le LCV et d’autres structures du syndicat national de la production (SYNAPRO) sont victimes « . C’est en ces termes que le secrétaire général du Synapro, Ibrahima Touré a exprimé son soutien à ses camarades du LCV et de l’IER. A cet égard,  le syndicat national de la production exige l’abandon de toute convoitise des terres de recherche, de production et d’expérimentation agricole et demande également au   gouvernement  de sauvegarder tous les domaines réservés à la recherche, à la production et à l’expérimentation agricole. Enfin, le syndicat a réclamé l’attribution de titre d’utilité publique aux parcelles de recherche et d’expérimentation de l’IER et du LCV.

 » En cas de non satisfaction de ces revendications, le bureau exécutif du SYNAPRO, composé des sections syndicales de l’IER, de la direction nationale de l’agriculture, de l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN), de la compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), de l’Office du Niger, de Sukala, de la direction nationale du génie rural, de l’assainissement, de l’élevage et de la pêche, des eaux et forêts, se réserve d’appeler ses adhérents au sein de ces établissements à observer une grève générale de 48 heures sur toute l’étendu du territoire national à partir de lundi 22 avril 2013  » menace le syndicat du SYNAPRO. Il a au passage rappelé que depuis quelques années, les domaines des deux services en question sont au centre d’un litige foncier  avec les agences immobilières. Et pour protester contre l’immobilisme des plus hautes autorités pour le règlement de ce différend, les travailleurs de l’IER avaient observé  une première  grève de 48 heures les 28, 29 mars, suivie d’un arrêt de travail de 72 heures les 10, 11, 12 avril dernier.

                                     Kassoum THERA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

protester

AFP

Soudan: une responsable de l'opposition emprisonnée après avoir tenté de protester

Soudan: une responsable de l'opposition emprisonnée après avoir tenté de protester

AFP

A Ouagadougou, on barre les routes pour protester contre le putsch

A Ouagadougou, on barre les routes pour protester contre le putsch

[email protected] (Author Name)

De jeunes activistes en grève de la faim pour protester contre

De jeunes activistes en grève de la faim pour protester contre

travailleurs

AFP

A Libreville, le déconfinement est une "bouffée d'oxygène" pour les travailleurs pauvres

A Libreville, le déconfinement est une "bouffée d'oxygène" pour les travailleurs pauvres

AFP

En Egypte, la pandémie enfonce les travailleurs pauvres dans la précarité

En Egypte, la pandémie enfonce les travailleurs pauvres dans la précarité

AFP

Le coronavirus prend

Le coronavirus prend

forêts

AFP

Graines d'espoir: des bénévoles tunisiens au chevet des forêts du pays

Graines d'espoir: des bénévoles tunisiens au chevet des forêts du pays

AFP

Dans les forêts centrafricaines, un mystérieux papillon géant échappe aux scientifiques

Dans les forêts centrafricaines, un mystérieux papillon géant échappe aux scientifiques

AFP

COP25: en RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts

COP25: en RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts