mis à jour le

Mme N’Diaye Aïssé Keïta, 1ère vice-présidente du Mouvement National des Femmes de l’URD : « Nous présenterons un seul candidat : Soumaïla Cissé »

L'absence de candidatures féminines à cette présidentielle, l'organisation de cette élection dans les délais impartis, la mise en place de la Commission Dialogue et Réconciliation », le portrait-robot du prochain président de la République...

Tels sont, entre autres, les thèmes abordés dans cette interview par Mme N'Diaye Aïssé Keïta, 1ère vice-présidente du Mouvement des femmes de L'URD. Mais aussi, président des femmes de la commune VI de Bamako

Votre parti politique, comment se porte t-il ?

L'URD se porte bien!

Serez-vous candidate à la présidentielle de juillet prochain ?

Non !

Selon vous, peut-on tenir ces élections dans ce délai ?

Pourquoi pas ! Tout est question d'organisation

Votre parti politique présentera t-il un candidat ou soutiendra t-il le candidat d'un autre parti politique ?

Nous présenterons un et un seul candidat :  Soumaila cissé

Quel message avez-vous pour les femmes, à trois mois du premier tour de l'élection présidentielle ?

Le message est que les femmes doivent se mobiliser, massivement, car leur rôle est déterminant dans   ces élctions.

Et elles doivent se présenter comme candidate  aux élections législatives qui s'annoncent.

Le gouvernement vient de mettre en place « la Commission Dialogue Réconciliation ». Selon vous,  peut-on et doit-on discuter avec le MNLA ?

Tout d'abord je félicite le gouvernement pour avoir tenu compte des doléances des femmes, en nommant Mme Oumou Touré comme vice-présidente ; qu'elle trouve ici toutes mes félicitations et encouragements. Le dialogue est nécessaire pour que tous les fils de ce pays se retrouvent et analysent ensemble les erreurs commises, par les uns et les autres. Avant d'esquisser les solutions.

Et si on vous demandait de brosser le portrait-robot du futur président de la République, que direz-vous ?

Il doit être un homme intègre plein d'humilité, un patriote convaincu, un rassembleur.

Doit-il être un « Homme neuf et jeune » ou issu de la vieille garde politique ?

Cela dépendra des urnes. L'important, c'est qu'il y ait des élections crédibles, libres et transparentes

Votre dernier mot ?

Unissons-nous pour sauver ce grand pays qu'est le Mali

Propos recueillis par Aïssata DIARRA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

national

AFP

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

femmes

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

AFP

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes