mis à jour le

Iba annoncé chez Modibo, Boubèye chez IBK

Ibrahima NDiaye et Soumeylou B Maïga (GD)

Selon des sources proches de l'ADEMA, Iba N'Diaye, le premier Vice-président du parti, non moins candidat malheureux à la primaire, s'apprêterait à rejoindre le camp de Modibo Sidibé, avec armes et bagages, malgré tout les bons discours qu'il avait multiplié ces derniers jours.

Quant à Soumeylou Boubèye Maïga, 4ème Vice-président et également candidat malheureux aux mêmes primaires, il est annoncé au RPM, auprès de son ancien patron, IBK, pour l'épauler pour monter à Koulouba. Certaines mauvaises langues disent même que le duo IBK - Boubèye est ce qu'il faut pour le Mali après sa libération. Au sein d'une certaine opinion publique, on décrit IBK comme Président avec Boubèye comme Premier ministre.  Vivrons-nous ce scénario? Le temps nous édifiera.

Modibo Sidibé chez ATT

L'ancien Premier ministre Modibo Sidibé vient de boucler une tournée dans la sous-région. Il s'est rendu successivement au Burkina Faso, chez Blaise Compaoré, au Niger, chez Mahamadou Issoufou et à Dakar, chez ATT, lequel a pu lui organiser un rendez-vous avec Macky Sall, avec lequel il n'avait, semble-t-il, ni rapports personnels ni autres connaissances communes.

Modibo Sidibé est allé dans le pays de la Teranga saluer ATT et se réconcilier avec lui, parce que, depuis son départ de la Primature, il avait coupé tout contact avec lui, jusqu'à son départ en exil en avril 2012. Ce fut donc à la fois la réconciliation des c½urs et des esprits, mais aussi et surtout une quête de bénédictions à la faveur de l'élection présidentielle de juillet prochain.

Présidence de la République

11 collaborateurs libérés par Dioncounda

Par Décret, le 8 avril dernier, le Président Dioncounda Traoré, a mis fin aux fonctions de 11 collaborateurs de la Présidence. Il s'agit d'Hama Barry, nommé Chef de cabinet de Koulouba en 2008; de Bouillé Siby, nommé Chargé de mission en 2005 et décédé il y a quelques mois; de Maciré Yattassaye, journaliste et ancienne proche de Lobbo, nommée Chargée de mission en 2010; de Yéhia Ould Zarawana, ancien leader estudiantin, nommé Chargé de mission en 2008; de Sikaye Ag Ekawell, nommé Chargé de mission en 2009; de Boubou Bocoum, nommé Chargé de mission en 2011; d'Acherif Ag Mohamed, nommé Conseiller technique en 2003; de Madani Tall, Président du parti ADM, nommé Conseiller technique en 2008; de Mamadou Sissoko, nommé Conseiller technique en 2008;  de Mme Samassékou Aiché Berthé, nommée Conseiller technique  en 2008 et d'Ahmed Sow, ancien ministre, nommé Conseiller spécial en 2011.

En dehors de Bouillé Siby, décédé, les conseillers limogés avaient, selon nos sources, pris la mauvaise habitude de ne pas être très assidus à Koulouba. Seulement voilà, ils passaient quand même chaque semaine prendre leur dotation en carburant. Selon Madani Tall, que nous avons contacté, son contrat était arrivé à expiration et il n'a pas jugé utile de reconduire, l'atmosphère de travail ne lui convenant plus depuis le départ d'ATT.

C. Takiou et Y. Diallo

 Affaire Boukary Daou

Le verdict renvoyé au délibéré du 23 avril

Très attendu par le monde de la presse, nationale et internationale, le procès Ministère public contre notre confrère Boukary Daou, Directeur de publication du journal Le Républicain, qui s'est ouvert le mardi 16 avril au Tribunal de 1ère Instance de la Commune IV, a été renvoyé en délibéré, le 23 avril 2013.

Pour rappel, notre confrère, BouKary Daou, après près d'un mois de détention et huit jours de séquestration dans les locaux de la Sécurité d'Etat, a été remis en liberté provisoire le mardi 2 avril 2013. Il est accusé de diffusion de fausses nouvelles et d'incitation aux crimes et délits.

PFM

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé