mis à jour le

Traité sur le commerce des armes (TCA) : Amnesty international Mali opte pour sa ratification en juin prochain

Les responsables d'Amnesty international Mali ont animé le lundi 15 avril 2013, une conférence de presse à l'hôtel Kempeski. Objectif : informer l'opinion nationale et internationale sur l'adoption du Traité sur le commerce des armes (TCA), le 2 avril dernier par les Nations Unies. La conférence était animée par Mme Keïta Mariam Touré, Présidente, Saloum Traoré, Directeur exécutif, Abba Touré, coordinateur et Mlle Maïmouna D Dembélé, membre d'Amnesty international Mali, en présence de nombreuses autres personnalités.
Après les mots de bienvenue de la présidente d'Amnesty International Mali, Mme Keïta Mariam Touré et du directeur exécutif, Saloum Traoré, le coordinateur d'Amnesty Internationale Mali a fait savoir que les armes légères et de petits calibres sont souvent utilisées pour commettre ou faciliter de graves violations des droits humains comme la torture, les expulsions forcées et les disparitions. A l'en croire, « 700 millions d'armes légères sont en circulation dans le monde. Plus de 14 milliards de balles sont disponibles sur la planète. 1 000 morts sont constatés par jour suite aux violences armées. 60% des armes sont détenues par les populations civiles. Les 2/3 des conflits sont menés essentiellement au moyen des armes légères et de petits calibres. Les plus grands vendeurs d'armes sont les États-Unis, la Chine, la Russie, la Grande Bretagne, la France et l'Allemagne ». Selon lui, la campagne, commencé en 1997 visait au niveau national la prise de loi pour réglementer l'achat, le port, l'usage, le commerce, la fabrication, le transfert....des armes sur tout le territoire et au niveau international l'adoption d'un traité efficace et contraignant sur le commerce des armes. Il a signalé que les autorités maliennes se sont impliquées pour l'adoption du TCA dont les 147 députés de l'Assemblée nationale. Il ressort de l'analyse des votes de l'Assemblée générale des Nations Unies du 2 avril 2013 que tous les pays de la Cedeao et de l'Union Européenne ont votée en faveur du TCA. Au total, 154 États pour, 3 États contre et 22 États se sont abstenus. Le mois de juin prochain, il y aura une assemblée générale au siège des nations unies (New-York (USA)) pour la ratification du TCA dont Amnesty international Mali souhaite vivement que le Mali soit le premier à ratifier. Pour Mlle Maimouna D Dembélé de l' Amnesty international Mali, le TCA est un traité de l’ONU sur le commerce international des armements conventionnels. Elle a souligné que le présent traité a pour objet d'instituer les normes communes les plus strictes possibles aux fins d'améliorer la réglementation du commerce international  d'armes classiques, de prévenir et éliminer le commerce illicite d'armes classiques et empêcher le détournement de ces armes. Afin de contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité internationales, réduire la souffrance humaine, promouvoir la coopération, la transparence et l'action responsable des États parties dans le commerce international des armes classiques et bâtir ainsi la confiance entre ces États. Mlle Dembélé a conclu que le TCA est une norme juridiquement contraignante régulant le commerce international, instaurant une plus grande transparence dans les transferts d'armements, une responsabilisation des États et des règles de bonne gouvernance.
Aguibou Sogodogo

commerce

AFP

L'Afrique appelle

L'Afrique appelle

AFP

Le Nigeria, nouvelle plaque tournante du commerce de peau d'âne

Le Nigeria, nouvelle plaque tournante du commerce de peau d'âne

AFP

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

armes

AFP

Mali: création de deux groupes armés communautaires dans le centre du Mali

Mali: création de deux groupes armés communautaires dans le centre du Mali

AFP

Centrafrique: une centaine de Congolaises interpellées par des hommes armés

Centrafrique: une centaine de Congolaises interpellées par des hommes armés

AFP

Burkina: une école incendiée par des individus armés

Burkina: une école incendiée par des individus armés

Mali

AFP

Le secrétaire général de l'ONU dans le centre du Mali

Le secrétaire général de l'ONU dans le centre du Mali

AFP

Le secrétaire général de l'ONU au Mali pour la Journée des Casques bleus

Le secrétaire général de l'ONU au Mali pour la Journée des Casques bleus

AFP

Sauvetage d'un enfant en France par un migrant: le Mali exprime sa fierté

Sauvetage d'un enfant en France par un migrant: le Mali exprime sa fierté