mis à jour le

Son fils inculpé et placé sous mandat de dépôt Wade, en colère noire, est dissuadé par Ouattara de descendre sur Dakar

L'ancien chef de l'Etat suit avec beaucoup d'intérêt tout ce qui se passe à Dakar, concernant son fils empêtré dans une procédure judiciaire pour enrichissement personnel illicite. L'inculpation de Karim a mis sa famille en colère, notamment, son père qui serait dissuadé par le Président ivoirien de descendre sur Dakar, pour faire face à ce qu'il a appelle de l'acharnement contre sa famille.
«Comme l'huile sur le feu, l'ancien Président du Sénégal suit, depuis la France, toute la procédure judiciaire enclenchée contre son fils, depuis lundi, jour de son interpellation. Cependant, son inculpation, intervenue hier, au terme de sa garde à vue, l'a mis dans tous ses états. «L'ancien chef de l'Etat est informé, minute après minute, sur l'affaire concernant son fils. Il a d'ailleurs suivi en direct la conférence de presse animée par les avocats de Karim Wade, hier. L'inculpation et la garde à vue de son fils lui ont également été communiquées par des proches libéraux, préposées à lui rendre compte, au fur et à mesure», a soutenu un de ses anciens conseillers. «Me Wade était dans tous ses états. Il a piqué une colère noire et voulait descendre sur la capitale sénégalaise pour venir assister son fils mais, il a été dissuadé par le Président ivoirien», révèlent les mêmes sources. Effectivement, à propos de cette question, le Président sénégalais est en contact permanent avec son homologue, Alassane Ouattara, qui avait obtenu de Macky Sall de recevoir les libéraux sénégalais, lors de son dernier séjour en Côte d'Ivoire, sur demande de Me Wade. Aussi, le Président ivoirien avait-il sollicité Macky Sall, en vue de contribuer aux efforts de réconciliation en Côte d'Ivoire. C'est en ce sens que le chef de l'Etat du Sénégal avait reçu, du 12 au 14 décembre 2012, à Dakar une délégation du Front populaire ivoirien (FPI) de l'ex-chef de l'Etat Laurent Gbagbo. A noter que les Présidents Sall et Ouattara appartiennent tous deux à l'Internationale libérale.
Sékou Dianko DIATTA
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

dépôt

AFP

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

AFP

Burkina: 11 soldats de l'ex-garde de Compaoré arrêtés après l'attaque d'un dépôt d'armes

Burkina: 11 soldats de l'ex-garde de Compaoré arrêtés après l'attaque d'un dépôt d'armes

AFP

Burkina Faso: attaque d'un dépôt d'armes par d' anciens putschistes

Burkina Faso: attaque d'un dépôt d'armes par d' anciens putschistes

colère

AFP

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

AFP

Niger: colère et compassion après l'enlèvement d'un humanitaire américain

Niger: colère et compassion après l'enlèvement d'un humanitaire américain

Ouattara

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

AFP

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle