mis à jour le

Le Front Polisario dément toute infiltration terroriste du Mali

ALGER – Le Front Polisario a démenti « catégoriquement » toute infiltration de terroristes venus du Mali dans les territoires sahraouis, a déclaré mercredi le ministre sahraoui de l'information, Mohamed Elmami Tamek.

 

« Aucun terroriste du nord du Mali ni d'ailleurs » n'est entré dans les territoires sahraouis libérés ou dans les camps de réfugiés sahraouis, a affirmé M. Tamek, selon une dépêche de l'agence algérienne APS.

Lundi, un militaire africain s'exprimant sous couvert d'anonymat avait déclaré à l'AFP qu' »une partie des islamistes (avaient) quitté le territoire malien pour trouver refuge ailleurs ».

« De nombreux combattants » du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), un des trois groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012, « sont retournés dans les camps du Polisario », mouvement indépendantiste du Sahara occidental, avait-il ajouté.

Le Front Polisario a estimé que ces propos visaient à « déformer la lutte juste et noble du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance » et à « entacher la réputation de son unique et légitime représentant ».
Soutenu par l'Algérie, le Polisario milite pour un référendum d'autodétermination au Sahara occidental et rejette la large autonomie proposée par le Maroc.

amb/fc

Polisario

AFP

ONU: décès du représentant du Polisario sur fond de tensions avec le Maroc

ONU: décès du représentant du Polisario sur fond de tensions avec le Maroc

AFP

Vente d'une cargaison de phosphates disputée entre le Maroc et le Front Polisario

Vente d'une cargaison de phosphates disputée entre le Maroc et le Front Polisario

AFP

Sahara Occidental: le Polisario prêt

Sahara Occidental: le Polisario prêt

terroriste

AFP

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Mali

AFP

Les opposants

Les opposants

AFP

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

AFP

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end