mis à jour le

Ali Laâridh aurait facilité la fuite ,vers la Libye ,de l’assassin de Chokri Belaïd

« Deux des cinq suspects impliqués dans l'assassinat du martyr Chokri Belaïd sont actuellement à Bani Walid en Libye », a déclaré ce mercredi Zied Lakhdhar, secrétaire général du parti des patriotes démocrates unifié (PPDU) à l'agence TAP.

Lors du sit-in organisé chaque mercredi depuis plus de deux mois ,devant le ministère de l'Intérieur à Tunis par les partisans du PPDU et du Front populaire pour revendiquer la révélation de l'identité des assassins de Chokri Belaid, le secrétaire général du PPDU a indiqué que « l'ancien ministre de l'Intérieur Ali Laâridh ainsi que l'ambassadeur de Tunisie en Libye seraient impliqués dans la fuite des deux suspects». Le premier suspect dans cette affaire a été arrêté par le ministère de l'Intérieur juste après l'assassinat de Belaïd avant d'être relâché.

« Le deuxième suspect a été identifié et le juge d'instruction nous avait promis de l'arrêter », a précisé Zied Lakhdhar.

Et d'ajouter : « Les deux suspects ont fui vers la Libye pendant que Laâridh tentait de détourner notre attention vers le nord-ouest ( frontière tuniso-algérienne ) pour nous faire croire de l'intention des autorités d'arrêter Kamel Gadhgadhi, un autre suspect impliqué dans l'assassinat de Belaïd », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Zied Lakhdhar a accusé Noureddine Bhiri ,ancien ministre de la Justice , d'être impliqué dans cette affaire étant donné que le dossier a été remis au juge d'instruction et au procureur de la République de Tunis alors que le crime a été commis à El Menzah VI.

D'après lui, l'affaire relève plutôt de la compétence du juge d'instruction et du procureur de la République de la région de l'Ariana.

De son côté, Lotfi Belaïd, frère de Chokri Belaïd, a accusé de nouveau le mouvement islamiste Ennahdha ,au pouvoir , d'être impliqué dans l'assassinat de son frère.

« Les données qui sont en notre possession révèlent que Kamel Aïfi, leader du mouvement Ennahdha résident en France, est celui qui a coordonné l'assassinat de Chokri Belaïd », a-t-il affirmé à l'agence TAP. « Aujourd'hui, nous sommes convaincus que le gouvernement provisoire fera tout pour masquer la vérité dès lors que le mouvement Ennahdha, qui dirige le gouvernement, est derrière cet assassinat politique », a-t-il assuré.

La famille de Chokri Belaïd ainsi que le PPDU poursuivront leur combat pour connaître la vérité et arrêter les assassins. « Nous poursuivrons nos sit-in et nos mouvements de protestation et nous hausserons le ton s'il le faut jusqu'à la découverte de la vérité », a-t-il affirmé.

Mohamed Jmour confirme

Sur le même dossier Mohamed Jmour, secrétaire général adjoint du parti des patriotes démocrates unifié, a déploré , sur les ondes d’Express.Fm , le mauvais rendement du juge d'instruction chargé de l'enquête sur l'assassinat du martyr Chokri Belaid et accusé nommément Ali laâridh de complicité.

Il s'est étonné de l'absence, le jour du meurtre, des agents de police de circulation lesquels étaient, à cette heure matinale, d'habitude omniprésents à 70 mètres seulement du logement du défunt pour décongestionner la circulation.

Il a évoqué également la fuite en Libye de deux personnes impliquées dans l'assassinat alors que le juge d'instruction et le ministère de l'intérieur d'Ali Laâridh étaient avertis du projet de fuite de l'une d'elles.

Il s'est étonné également de voir le ministère de l'intérieur se précipiter pour annoncer la disparition du soi-disant assassin au nord-ouest du pays et se taire sur la fuite de ces personnes à la frontière libyenne.

Ecoutez Mohamed Jmour

Pour l’hisoire ni plus ni moins : Le président provisoire Moncef marzougui pose ,au palais de Carthage , avec les assassins .Admirez 

Ali

AFP

La Tunisie va juger Ben Ali et d'anciens ministres pour torture

La Tunisie va juger Ben Ali et d'anciens ministres pour torture

AFP

La Tunisie depuis la chute de Ben Ali le 14 janvier 2011

La Tunisie depuis la chute de Ben Ali le 14 janvier 2011

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

fuite

AFP

RDC: l'ONU alarmée par la fuite de milliers de personnes vers l'Ouganda

RDC: l'ONU alarmée par la fuite de milliers de personnes vers l'Ouganda

AFP

De Juba

De Juba

AFP

Ebola: la Sierra Leone en alerte après la brève fuite de deux malades

Ebola: la Sierra Leone en alerte après la brève fuite de deux malades

Libye

AFP

Haftar bombarde des rebelles tchadiens dans le sud de la Libye

Haftar bombarde des rebelles tchadiens dans le sud de la Libye

AFP

Immigration: mandats d'arrêt contre plus de 200 trafiquants en Libye

Immigration: mandats d'arrêt contre plus de 200 trafiquants en Libye

AFP

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats