mis à jour le

Université de Bouira : deuxième colloque international sur la langue amazighe

L'université Akli Mohand Oulhadj de Bouira organise, aujourd'hui mercredi 17 avril, la deuxième édition du colloque international sur la langue amazighe sous le slogan « La langue amazighe, de la tradition orale au champs de la production écrite, parcours et défis ». Cet évènement qui s'étalera sur deux jours verra la participation de professeurs, linguistes et docteurs venus des différentes universités algériennes, marocaines et françaises.   Au menu, 24 conférences suivies de débats. La première journée est consacrée à deux thèmes, à savoir « Oralité et passage à l'écriture » et « Nouveaux genres et caractérisation des corpus écrits ». La deuxièmes journée quant à elle, sera dédiée à trois autres thèmes : « Problèmes de traduction de et vers Tamazight », « Langue et pratique pédagogique », et enfin « Gestion de ponctuation et de l'écriture en Tamazight ».   Lors de cette première journée, la parole a été donnée à 10 conférenciers. Le docteur El Khatir Aboulkacem-Afulay de l'institut Royal de la culture Amazigh ( IRCAM) du Marco, a démontré que l'écriture a toujours existé dans certains milieux amazighs, mais à des degrés variables, prenant pour exemple la région du sud marocain.   Quand à Kamal Bouamara, professeur à l'université Abderrahmane Mira de Bejaia, il s'est étalé sur le passage de l'oralité à l'écrit de la langue amazighe. Le conférencier a essayé de montrer que l'expérience de la transcription à base gréco-latine est sans commune mesure par rapport à celle des tifinagh ou celle de l'alphabet arabe. Nombreux sont les sujets à exposer lors de ce colloque international sur la langue amazigh.        

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

université

Nord-Sud

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Histoire

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

AFP

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques

Bouira

Neila Latrous

Des citoyens ferment la RN 05

Des citoyens ferment la RN 05

La rédaction

Bouira : attaques de singes contre un village

Bouira : attaques de singes contre un village

Leila Assam - Lemag

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"

langue

Tradition orale

Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique

Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique

Internet

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés