mis à jour le

Le Repenti (El Taïb)

Date de sortie 10 avril 2013 (1h 27min)
Réalisé par Merzak Allouache
Avec Nabil Asli, Adila Bendimered, Khaled Benaissa.
Genre Drame
Nationalité Algérien, français

Rachid (Nabil Asli) est le repenti dans le dernier film de Merzak Allouache, un islamiste du maquis amnistié grâce à la loi de "Concorde civile" de 2000, lui permettant ainsi de retourner dans son village. Même si ses parents se réjouissent de son retour à la maison, on ne peut pas en dire autant des habitants du village qui le dévisage comme si c'était un monstre. À leur yeux, il reste un djihadiste maquisard, produit de la guerre civile algérienne, dite la "décennie noire" (1988 et 1999) qui a entrainé la mort de centaine de milliers de civils. Rachid va trouver un boulot pour réintégrer dans la communauté mais son comportement étrange suscite d'avantage les regards curieux du village. Il va se rapprocher d'un couple (Adila Bendimerad et Khaled Benaissa) désespéré de n'avoir jamais pu enterrer leur enfant unique, enlevée par les Djihadistes et décédée durant la guerre.

Le réalisateur algérien Merzak Allouache (Chouchou, Salut cousin !, Harragas) touche une fois de plus la société algérienne avec un sujet peu abordé. Notons que les comédiens Nabil Asli (Rachid) et Adila Bendimerad (Djamila) sont déjà parus dans "Normal !" du même réalisateur en 2011.

Le Repenti a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 2012 où il obtient le Label Cinéma Europa. Il a également fait l'objet de plusieurs nominations dont celui du Prix Fipresci. Il rafle les Valois de la Meilleure actrice et du Meilleur acteur au Festival du Film Francophone d'Angoulême 2012 dans lequel il sera aussi nommé pour le Valois d'Or.

Djia M.

Fiche Allociné

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines