mis à jour le

Thierno Lô, convergence démocratique Bokk Gis Gis : «Je connais des homosexuels dans le gouvernement de Macky Sall»

Ex-ministre d'Etat sous Wade et actuel membre de la convergence démocratique Bokk Gis Gis, Thierno Lô s'est prononcé, lors d'un point de presse, hier, à Dakar sur la situation que traverse le pays. Expliquant les souffrances des populations, il les attribue à l'amateurisme des gouvernants, déplorant que, sous Macky, «les homosexuels soient au devant de la scène».


Notre contact avec les populations nous permet de mesurer, à juste valeur, leurs souffrances et la grande déception qui les animent. En effet, selon Thierno Lô, membre de la convergence Bokk Gis Gis, ce pays est assis sur des bombes qu'il faut dénoncer, pour qu'elles soient désamorcées car, il suffit d'une petite étincelle pour que tout explose. Il s'agit, pour l'ex-ministre d'Etat, d'une entente entre les bailleurs dont, le FMI et le président Macky Sall, pour contenir le déficit budgétaire à 6,4% du Pib, soit 0,8% de plus que dans le programme initial et ce, au prix de la réduction des dépenses courantes. C'est ainsi, informe Thierno Lô, qu'ils ont pris des engagements comme, entre autres, réduire le train de vie de l'Etat, assainir durablement les dépenses publiques par une réforme du secteur de l'énergie, de la fiscalité, des bourses des étudiants, légaliser l'homosexualité sous le couvert des droits des humains etc. aussi, selon M Lô, le pays souffre-t-il de plusieurs maux, avec le secteur privé étranglé car, endetté, alors que l'Etat n'a pas encore épongé ce qu'il lui doit. Ce gouvernement, depuis un an, dira Thierno Lô, n'arrive pas à donner du travail aux entreprises, les paysans sont toujours dans l'attente d'un bien être car, vivant sous l'impérialisme d'une seule variété qui est loin de satisfaire leurs besoins.
Au cours du point de presse, hier, il a informé, également, que notre gouvernement a des problèmes avec les familles religieuses, considérées comme de simples citoyens et le président Macky, bien qu'élu par la contribution des chapelets, ne leur rend pas l'ascenseur. Pourtant, rappelle Thierno Lô, les guides religieux ont toujours joué un rôle de stabilisateurs et de pacificateurs sociaux. Pis, c'est sous ce régime que les homosexuels occupent le devant de la scène, selon Thierno Lo qui dira : «les homosexuels sont tellement puissants qu'on les retrouve dans les banques, le gouvernement de Macky Sall, entre autres structures. Mais, cela n'est pas surprenant, parce que nous avons affaire avec un gouvernement d'amateurs dont le mode de gouvernance est de mentir au peuple et de lui manquer de respect, à tout instant. Abdoul Mbaye et Amadou Kane ne connaissent pas le Sénégal, ils baignent dans l'égoïsme citadine».
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

homosexuels

AFP

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

AFP

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

Sexualité

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel

gouvernement

AFP

Zimbabwe: le nouveau président dissout le gouvernement Mugabe

Zimbabwe: le nouveau président dissout le gouvernement Mugabe

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI