mis à jour le

Mort de 5 militaires maliens : L’hélicoptère aurait été vendu par l’opérateur Kouma

La mort accidentelle vendredi de cinq militaires maliens lors d'un crash aux abords du village de Ouro-Modi, à une cinquantaine de kilomètres de Sévaré, a alimenté les discussions de nombre de Maliens dans la capitale ainsi qu'à l'intérieur du pays.

Un hélicoptère français (photo archives)

Selon des sources officielles, cet accident serait dû à une «défaillance technique». Tout semble accréditer cette thèse, d'autant que selon nos informations cet hélicoptère sortait juste d'une révision technique, avant que les militaires tués dans l'accident n'embarquent à son bord pour une mission. Cependant, des zones d'ombre subsistent autour de cet accident, notamment sur le choix de l'un des occupants qui avait fait un accident il y a seulement un mois avant celui de vendredi. Or, d'après des sources proches des militaires, ce dernier, il s'agit d'Ibrahim B Mariko, devrait normalement être tenu hors de toute activité, au moins pour trois mois, pour pouvoir récupérer de son choc émotionnel. Ce qui n'a pas été le cas.

À la Base A, nombreux sont les militaires et les parents des disparus qui dénoncent la qualité technique des avions de l'armée de l'air. De source sûre, il nous est revenu que l'hélicoptère qui vient de se crasher, aurait été revendu à l'armée par l'opérateur économique Kouma (nous n'avons pas pu rentrer en contact avec lui), et l'ensemble des  hélicos du lot qu'il aurait livré à l'armée seraient très défaillants. Et notre source de s'interroger : pourquoi nos autorités ont-elles accepté ces avions ? Et surtout pourquoi passent-elles des marchés avec des gens qui ignorent tout des spécificités techniques d'un avion ? Vous connaissez sûrement la réponse.

Dioukha SORY

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

mort

AFP

Zimbabwe: arrestation d'un pasteur qui a prédit la mort de Mugabe pour 2017

Zimbabwe: arrestation d'un pasteur qui a prédit la mort de Mugabe pour 2017

AFP

Tunisie: remous après la mort d'un ingénieur attribué

Tunisie: remous après la mort d'un ingénieur attribué

AFP

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison

militaires

AFP

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

AFP

Côte d'Ivoire: la grogne des militaires s'étend

Côte d'Ivoire: la grogne des militaires s'étend

AFP

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

été

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

AFP

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

AFP

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts