mis à jour le

Autant le dire… : Gilbert et Pierre doivent s'exclure de la Ligue des consommateurs

Ah ! Cette Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) ne cessera de surprendre plus d'un. D'ailleurs, elle ne fait pas du tout honneur au consommateur. Quand ce n'est pas Pierre Nacoulma et les autres, c'est Gilbert Somda et les autres. Chacun et son clan semblent en train de défendre « bec et ongles » leurs intérêts.

Et ce par tous les moyens ; même devant la justice. Ce n'est même plus une question d'honneur. Sinon, si c'était le cas, pourquoi Gilbert Somda Hien et ses camarades s'acharneraient-ils sur Pierre Nacoulma ? De son côté, ce dernier n'avait pas besoin d'aller jusqu'en justice, simplement pour retrouver une présidence qui ne lui rapporte rien. En clair, comme on peut bien le voir, il y a sans doute bien de profits à gagner à la Ligue des consommateurs du Burkina. Pendant ce temps, le consommateur lui, ne sait quoi faire face à des fournisseurs de service qui semblent n'avoir cure de sa satisfaction. Les opérateurs de téléphonie mobile ont tous des réseaux suffisamment défaillants pour que la Ligue des consommateurs du Burkina les interpelle fortement. A défaut de porter plainte contre eux devant la justice pour qu'ils s'expliquent des désagréments qu'ils causent aux clients. Mais, depuis, rien !

Certains détaillants vendent aux consommateurs des produits périmés ou avariés. Au lieu que la Ligue fasse des contrôles inopinés pour dénoncer tous ces gens et « sécuriser » le consommateur, ceux qui prétendent à la présidence se livrent un autre combat. Celui du « leadership ». Si bien que certains revendeurs s'en donnent à c½ur joie. C'est le cas par exemple de ces sachets de « Chicorée Leroux » périmés qu'on retrouve dans les étals des boutiques.

A Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou par exemple, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat a été obligé de « descendre dans les rues » pour traquer tous ces petits revendeurs de produits pétroliers illicites ou frelatés qui causent beaucoup de désagréments aux consommateurs. Pendant ce temps, à la Ligue des consommateurs, sensée défendre les intérêts de ses adhérents, on se bat pour conquérir la présidence de l'association et profiter des avantages y afférant.

Le gaz domestique a manqué ici au Faso ; dans un pays désertique où chaque année on demande aux habitants de planter au moins un arbre chacun, afin de restaurer le couvert végétal, des revendeurs bien malins ont réussi à écouler la bouteille rechargée à 5000 F CFA, voire plus, au lieu de 4000 F CFA puisque le gaz est subventionné. La Ligue n'a pas levé le moindre « petit doigt » pour dénoncer le calvaire des consommateurs.

En cette période de forte chaleur, l'eau et l'électricité font défaut. Les deux sociétés nationales pourvoyeuses en la matière ne sont pas en mesure d'assurer complétement le service. Et ce n'est pas la première fois, car pratiquement chaque année, c'est le même refrain de « délestages » qu'on chante aux consommateurs, tout en se justifiant par une forte demande au plan sous-régional. La Ligue des consommateurs du Burkina est rarement montée au créneau pour défendre ses membres (ceux pour qui elle doit se battre) sur ces questions-là. Au contraire, on a encore l'impression que chacun préfère défendre ses propres intérêts à la tête de la structure.

Pierre Nacoulma, Abdoulaye Mossé, Hien Somda Gilbert, Alassane Traoré et les autres devraient sincèrement « se regarder en face » et se poser la question suivante : qu'avons-nous fait et que devrions-nous faire pour le consommateur burkinabé ? Après cet examen de conscience, ils devront se poser cette autre question : le consommateur burkinabé a-t-il besoin de cette « bagarre de chiffonniers » pour qu'on défende ses intérêts ? Comme on peut bien le faire remarquer, Pierre Nacoulma et Gilbert Somda Hien ne méritent pas de diriger la Ligue des consommateurs du Burkina. Les comités provinciaux doivent prendre leurs responsabilités et restituer à la Ligue toute sa notoriété qu'on a connue au temps d'un certain Somé Mathias et autres.

Dabaoué Audrianne KANI

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

pierre

AFP

Ethiopie: une Américaine tuée par un jet de pierre

Ethiopie: une Américaine tuée par un jet de pierre

AFP

Transfert: le Français Pierre Lechantre nommé sélectionneur du Congo

Transfert: le Français Pierre Lechantre nommé sélectionneur du Congo

AFP

Afrique du Sud: le corps de Pierre Korkie, otage tué au Yémen, rapatrié

Afrique du Sud: le corps de Pierre Korkie, otage tué au Yémen, rapatrié

consommateurs

Inflation

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Les Algériens, premiers consommateurs de café du Maghreb

Revue de presse. Les Algériens, premiers consommateurs de café du Maghreb

Actualités

Organisation des consommateurs du Burkina : La publicité mensongère de FRUTELLI

Organisation des consommateurs du Burkina : La publicité mensongère de FRUTELLI