mis à jour le

Mali: le chef de la force africaine, Pierre Buyoya, en visite à Kidal

«Nous avons un certain nombre d’insuffisances, reconnaît du bout des lèvres le chef de la Misma, mais nous faisons en sorte que notre capacité opérationnelle s’améliore».

KIDAL (Mali) – Le chef de la force africaine au Mali, Pierre Buyoya, s’est rendu mardi à Kidal (nord-est du Mali), pour discuter de la sécurité dans cette région où sont retranchés des combattants jihadistes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Nous sommes à Kidal pour une visite de travail. Nous allons discuter de sécurité et de l’avenir avec les forces africaines et françaises sur le terrain, a déclaré à la presse M. Buyoya, dont c’était la première visite à Kidal.

De nombreux militaires tchadiens assuraient la sécurité de Pierre Buyoya, ancien président burundais. Quelque 2.000 Tchadiens font partie de la Misma, force panafricaine qui compte aujourd’hui plus de 6.000 hommes.

Le 12 avril, quatre soldats tchadiens ont été tués dans un attentat-suicide commis au grand marché de Kidal, dans le centre-ville.

La Misma va prendre en charge financièrement le contigent tchadien qui fait un excellent travail, a déclaré M. Buyoya aux soldats tchadiens, dont plusieurs ont scandé: Alors on reste!.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a annoncé ce week-end que ses soldats s’apprêtaient à se retirer du Mali après avoir accompli leur mission.

Un projet de résolution déposé lundi par la France au Conseil de sécurité de l’ONU prévoit de remplacer la Misma à partir du 1er juillet par une Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) qui comprendra environ 11.200 soldats.

Située à 1.500 km au nord-est de Bamako, Kidal abrite des bases des armées française et tchadienne qui en assurent la sécurité, la ville étant gérée par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touareg) qui s’est opposé à la présence de l’armée malienne dans cette zone.

A propos du MNLA, Pierre Buyoya a estimé que la présence dans Kidal ou dans sa périphérie de groupes armés pose un problème. Nous sommes en train de résoudre ce problème avec le gouvernement malien et nos partenaires.

Kidal est la capitale de la région du même nom, berceau des Touareg abritant le massif des Ifoghas où se sont retranchés des combattants islamistes armés que les soldats français et tchadiens ont traqué pendant plusieurs semaines.

Avant celui du 12 avril, la ville avait déjà été le théâtre de deux attentats-suicides, les 21 et 26 février.

Le premier avait visé des militaires français, tuant le kamikaze au volant de sa voiture piégée, le second avait pris pour cible un point de contrôle tenu par le MNLA dont sept membres avaient été tués, selon ce mouvement.

(©AFP / 16 avril 2013 19h22)

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

chef

AFP

Mali: le procès du chef de l'ex-junte  Sanogo renvoyé

Mali: le procès du chef de l'ex-junte Sanogo renvoyé

AFP

L'Ougandais Ongwen, l'enfant-soldat devenu chef sanguinaire

L'Ougandais Ongwen, l'enfant-soldat devenu chef sanguinaire

AFP

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

pierre

AFP

Ethiopie: une Américaine tuée par un jet de pierre

Ethiopie: une Américaine tuée par un jet de pierre

AFP

Transfert: le Français Pierre Lechantre nommé sélectionneur du Congo

Transfert: le Français Pierre Lechantre nommé sélectionneur du Congo

AFP

Afrique du Sud: le corps de Pierre Korkie, otage tué au Yémen, rapatrié

Afrique du Sud: le corps de Pierre Korkie, otage tué au Yémen, rapatrié

visite

AFP

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

AFP

Hollande en visite express

Hollande en visite express