mis à jour le

Rwanda: le Parquet réclame 25 ans en appel contre une opposante

Le Parquet rwandais a requis mardi une peine de 25 ans de prison contre l'opposante Victoire Ingabire, jugée en appel après avoir été condamnée à huit ans de prison en première instance pour "conspiration" et négation du génocide de 1994.

En octobre, lors du procès en première instance, le procureur avait requis la perpétuité contre l'opposante, mais les juges ne l'avaient pas suivi, acquittant l'accusée notamment des chefs de "propagation de l'idéologie de génocide" et "mise en place d'un groupe armé".

"Le juge du tribunal (de première instance) a ignoré d'importantes dispositions de plusieurs lois pour prononcer une peine de huit ans contre Ingabire. C'est pourquoi, nous demandons à la Cour suprême de la condamner à 25 ans de prison", a déclaré mardi le procureur Alphonse Hitiyareme à l'audience.

Il a précisé ne plus requérir la prison à vie en raison de la promulgation d'un nouveau Code pénal allégeant les peines pour diverses infractions.

La défense de Mme Ingabire, qui comprend notamment l'avocat britannique Iain Edwards, doit commencer ses plaidoiries jeudi.

Présidente des Forces démocratiques unifiées (FDU), formation d'opposition non reconnue par Kigali, Victoire Ingabire, une Hutu, a été arrêtée et incarcérée en octobre 2010, peu après son retour au Rwanda en vue de se présenter à la présidentielle de cette année-là face au président sortant Paul Kagame.

M. Kagame, chef du Front patriotique rwandais (FPR), l'ex-rébellion tutsie ayant mis fin au génocide de 1994 contre les Tutsi, avait été réélu avec 93% des voix.

Mme Ingabire était aux Pays-Bas lorsque le génocide a éclaté, l'empêchant de revenir au Rwanda. Le jour même de son retour dans son pays, l'opposante avait demandé que les auteurs de crimes commis contre les Hutu en 1994 soient également jugés.

Kigali avait estimé que ces propos niaient la réalité du génocide qui a fait entre avril et juillet 1994, au moins 800.000 morts selon l'ONU, essentiellement parmi les Tutsi.

AFP

Ses derniers articles: Violences au Togo: quelles issues possibles  Dans les écoles du Liberia, le secteur privé peine  Les forces spéciales américaines en Afrique: discrètes mais croissantes 

appel

AFP

Mondial-2018: le Ghana veut rejouer contre l'Ouganda et fait appel

Mondial-2018: le Ghana veut rejouer contre l'Ouganda et fait appel

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

opposante

AFP

Rwanda: une opposante arrêtée par la police, selon sa famille

Rwanda: une opposante arrêtée par la police, selon sa famille

Actualités

Rwanda : le Parquet réclame 25 ans en appel contre une opposante

Rwanda : le Parquet réclame 25 ans en appel contre une opposante

Portfolio

Elles étaient aux avant-postes de la révolution égyptienne

Elles étaient aux avant-postes de la révolution égyptienne