mis à jour le

Daouda: «Un cocktail de comportements excessifs»

Points: 
Le match n'est qu'un catalyseur
Ce n'est pas la violence à laquelle la police est habituée

- L’Economiste: Comment interprétez-vous les incidents violents suite au match Raja/FAR?

Légende Image: 

Saïd Aouita, c’est lui, Hicham El Guerrouj, c’est lui. Nezha Bidouane, c’est encore lui. Aziz Daouda a la main magique dans la détection de talents.
Il a été directeur technique à la Fédération royale marocaine d’athlétisme à trois reprises, notamment de 1994 à 2006. A un moment, il a connu une période de cohabitation difficile avec la FRMA. En juin 2006, il quitte les commandes de l’athlétisme marocain pour être désigné quelques mois plus tard directeur technique de la Confédération africaine d’athlétisme. Aziz Daouda est considéré comme l’un des rares experts mondiaux de demi-fond.
Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en éducation physique, spécialité athlétisme, Daouda poursuivra des études à l’Université de Montréal en Sciences de l’activité physique (Physiologie de l’effort). De retour au Maroc dans les années 80, il est nommé à plusieurs postes de responsabilité en tant qu’enseignant universitaire à l’Institut royal de la formation des cadres (IRFC). Il est entre autres haut responsable dans l’organisation des Jeux méditerranéens de 1983 et des Jeux panarabes de 1985, respectivement à Casablanca et à Rabat

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

cocktail

AFP

Egypte: 16 morts dans une attaque au cocktail molotov contre une discothèque du Caire

Egypte: 16 morts dans une attaque au cocktail molotov contre une discothèque du Caire

AFP

Nigeria: crise politique, sécuritaire et économique, un cocktail électoral explosif

Nigeria: crise politique, sécuritaire et économique, un cocktail électoral explosif

AFP

Argent, pouvoir et violence: cocktail explosif dans le Delta du Niger

Argent, pouvoir et violence: cocktail explosif dans le Delta du Niger