mis à jour le

Maroc/USA<br>Kaplan croit en «l’exception marocaine»

Points: 
Blocages institutionnels sont «l'apanage du système démocratique»
Autonomie au Sahara : «une solution crédible et sérieuse»

A la veille de son départ, Samuel Kaplan, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, a donné une conférence au Technoparc de Casablanca jeudi 11 avril. L’occasion de faire le point sur une mission diplomatique qui a commencé en 2009. Pour cet ancien avocat d’affaires devenu diplomate, tout commence par sa nomination. «Avec l’Afrique du Sud, le Maroc est le seul pays d’Afrique où la désignation de l’ambassadeur est politique» affirme-t-il.

Légende Image: 

Pour ses derniers jours à l’ambassade américaine au Maroc, Samuel Kaplan s’est félicité du maintien des «relations historiques entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique».

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources