mis à jour le

TIC: Le Maroc progresse dans le classement mondial

Le Maroc a gagné deux places dans le classement mondial des technologies de l’information et de la communication (TIC) en 2013, se plaçant à la 89ème position, selon le rapport du Forum économique mondial (FEM) sur les évolutions réalisées par les pays en matière de technologies de l’information.

Ce progrès a été réalisé grâce notamment aux évolutions remarquables enregistrées en 2011 au niveau des indicateurs “télécoms” du NetworkedReadiness Index (NRI), précise le FEM dans son rapport intitulé “croissance et emploi dans un monde hyper-connecté”.

Le Maroc a réalisé un “gain énorme” au niveau de son classement pour le pilier “affordability”, qui mesure le fait que les TIC soient abordables, en passant de la 77ème position en 2012 à la 30ème en 2013, a indiqué un communiqué de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications qui évoquait ce rapport.

Ce pilier comprend notamment les tarifs de la téléphonie mobile, les tarifs du haut débit fixe et le niveau de compétition dans les marchés de l’internet et de la téléphonie.

Le marché mobile occupe la première place en termes d’évolution, puisque la baisse des tarifs de la téléphonie mobile observée en 2011 a permis au Maroc d’avancer de 45 points, en passant du 135ème au 90ème rang, relève la même source.

Pour l’indicateur relatif aux tarifs du haut débit fixe, le Maroc se place à la 23ème position en 2013, alors qu’il est classé 1er, avec 57 autres pays, en matière de concurrence dans les marchés de l’internet et de la téléphonie et 56ème au niveau de la hausse du nombre des abonnements mobile (74ème place dans l’édition 2012).

Quant à la couverture de la population par les réseaux mobiles, le Maroc est désormais 51ème et figure parmi les 50 premiers pays au niveau de l’utilisation des réseaux sociaux.

Le rapport du (FEM), publié en partenariat avec l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD), classe cette année 144 économies sur la base du NRI qui calcule la capacité d’un pays à exploiter les opportunités offertes par les TIC, en prenant en compte l’environnement politique et réglementaire, le degré de préparation en termes d’infrastructure, d’affordability et de compétences, l’usage des TIC par les individus, les entreprises et le gouvernement, ainsi que les impacts économiques et sociaux des TIC.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

classement

Emergence

Les villes africaines qui vont compter

Les villes africaines qui vont compter

Rétrospective

Les sportifs africains de l'année

Les sportifs africains de l'année

PIB

La part d'Internet dans le PIB de l'Afrique

La part d'Internet dans le PIB de l'Afrique