mis à jour le

Hilal, porte-voix du slam marocain

Dans le cadre de la semaine de la Francophonie et du printemps des poètes, l'Institut français du Maroc à Fès a organisé la première édition du Festival du Slam et de la poésie urbaine. Cet évènement a rassemblé des grands slameurs et poètes nationaux et internationaux. Parmi ces artistes se trouvait le jeune Hilal, qui a eu l'honneur de représenter le slam marocain en étant non seulement le seul Marocain présent lors de ce Festival mais également en étant le seul slameur à écrire ses textes en arabe dialectale. Hilal Mohammed, connu sous le nom d'artiste «  HILAL », a commencé à écrire ses premiers textes de rap en 2008 à l'âge de 18 ans, avant de fonder son propre groupe Da9a Da9a. En 2011, il monte sur scène en tant que « slameur » pour la première fois lors d'une soirée de poésie organisée par l'Association Soleil, dont il est actuellement le secrétaire général. Lors d'une interview accordée à La Nouvelle Tribune, Hilal confie que son plus grand souhait est de «  jeter la lumière sur ce style musicale encore très méconnu au Maroc ».  «  Aujourd'hui, j'aimerai collaborer avec une maison de production pour enregistrer mes singles  et pourquoi pas travailler avec d'autres slameurs marocains ou internationaux », a ajouté le jeune artiste.  Le slam est un art oratoire sous forme de textes poétiques, né en 1986 aux Etats- Unis selon l'idée du poète américain Marc Smith, qui voulait rendre la poésie moins élitiste et moins ennuyeuse.

Pour découvrir ce jeune artiste, rendez vous sur sa page Facebook ou Youtube «  Hilal le slameur ».

IEA

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

slam

AFP

A Madagascar, le slam comme thérapie pour les filles-mères devenues parias

A Madagascar, le slam comme thérapie pour les filles-mères devenues parias

group promo consulting

Concert Slam et Hip Hop à la Médina : Grand corps malade «soigné» par le public, Matador clash le ministre de la Culture

Concert Slam et Hip Hop à la Médina : Grand corps malade «soigné» par le public, Matador clash le ministre de la Culture

Wafaa Taha Latik - Lemag

Cette pratique sexuelle pour gays nommée Slam

Cette pratique sexuelle pour gays nommée Slam

marocain

AFP

Le tourisme marocain fait de la résistance

Le tourisme marocain fait de la résistance

AFP

CAN: le Marocain Sofiane Boufal forfait

CAN: le Marocain Sofiane Boufal forfait

AFP

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain