mis à jour le

Lancement du partenariat Abzesolar- AEDD : La lampe solaire à 12.500F pour le bonheur des maliens

Dans le but de promouvoir l’énergie solaire, la société Abzesolar SA a procédé au lancement de sa lampe solaire portant la marque  » Mama Light « . La cérémonie de lancement s’est déroulée hier dans l’enceinte de l’Ambassade du Burkina Faso, en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles Son Altesse royale, la princesse Abzeita Djigma de Koumbissiri à 30 Km de Ouaga au Burkina Faso et son époux, Drs Anton Martens, initiateurs dudit projet.

En réponse à la croissance des impacts négatifs sur l’environnement et compte tenu de la place grandissante qu’occupe l’environnement pour la société, Abzesolar SA a mis en place une stratégie de développement qui consiste à lutter contre les répercussions néfastes de l’activité humaine sur l’environnement.

A tout seigneur tout seigneur ! Son Altesse royale la princesse Abzeita Djigma, a ainsi rappelé l’origine de ce projet, tiré de son enfance. A l’époque, sans lumière, tout se faisait dans le noir. Depuis lors, qu’elle rêvait de faire jaillir de la lumière dans les zones obscures.

Selon le ministre de l’environnement, Ousmane Ag Rhissa, l’idée du développement signifie que l’on ne doit pas prendre à la terre plus que ce qu’elle peut donner. Cela implique le recours aux énergies renouvelables, mais aussi une bonne connaissance du rythme de renouvellement des espèces animales, des végétaux, de la qualité de l’air, de l’eau et plus généralement de toutes les ressources que nous utilisons et sur lesquelles nous agissons. Il estime que le recours aux énergies renouvelables contribue, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, à combattre le réchauffement climatique et  représentante un avenir prometteur. Au Mali, l’énergie domestique basée sur la consommation de bois occupe 81% du bilan énergétique national, suivie à 16% par les produits pétroliers et 3% pour l’électricité. Des chiffres qui, selon le ministre Rhissa montrent notre grande dépendance du secteur énergétique et du secteur forestier. Ainsi, il a ajouté que  » ce partenariat  porte sur la promotion des énergies renouvelables par la vulgarisation des équipements solaires ».

Toute chose qui permettra, au représentant des collectivités territoriales Mamadou Diakité de préciser que son institution soucieuse de la qualité de vie des maliens adhère sans hésiter à ce projet. Pour lui, le Mali est un pays où la facturation en électricité est assez élevée. «  Ce projet ne fera qu’apaiser la souffrance de la population « .

Pour le président de la Chambre des mines, Abdoulaye Pona, le rêve de  son Altesse a aujourd’hui rencontré le chemin de la réalité. Il a, de ce fait invité les maliens à saluer le courage de la brave princesse qui entend laisser sa marque dans le développement de l’Afrique.Un exposé sur le mécanisme de fonctionnement d’Azbésolar a été faite par le  directeur administratif, Drs Anton Martens. Il faut retenir que la lampe Abzesolar est disponible à l’ambassade du Burkina Faso au Mali où travaille Son Altesse au prix unitaire de 12.500 Fcfa.

F. Mah Thiam KONE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

partenariat

AFP

Conférence sur la Somalie

Conférence sur la Somalie

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

AFP

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

solaire

AFP

Burkina: une salle de cinéma fonctionne

Burkina: une salle de cinéma fonctionne

AFP

Ouganda: la lumière viendra d'une centrale solaire

Ouganda: la lumière viendra d'une centrale solaire

AFP

L'Afrique se tourne vers le solaire pour les zones oubliées

L'Afrique se tourne vers le solaire pour les zones oubliées

bonheur

AFP

Le bonheur pour "Félicité" et le réalisateur Alain Gomis au Fespaco

Le bonheur pour "Félicité" et le réalisateur Alain Gomis au Fespaco

Bonheur

Les habitants du Burundi sont les moins heureux au monde en 2016

Les habitants du Burundi sont les moins heureux au monde en 2016

AFP

RD Congo: Kinshasa fête ses champions d'Afrique pour un bonheur trop court

RD Congo: Kinshasa fête ses champions d'Afrique pour un bonheur trop court