mis à jour le

L'arrêt d'exécution de 15 MMDH de dépenses d'investissement vise à éviter l'aggravation du déficit budgétaire (M. Baraka)

La décision du gouvernement d'arrêter l'exécution de 15 milliards de dirhams (MMDH) au titre du budget d'investissements vise à prévenir l'aggravation du déficit budgétaire, a souligné, lundi à Rabat, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Nizar Baraka.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Opération Hadj 1434 : les dotations en devises fixées entre 29.000 et 61.000 DH (Office des changes)  Akhannouch plaide pour une révision des modes d’organisation du pilotage des réformes des finances publiques  Bank Al-Maghrib injecte 73 MMDH durant la semaine se terminant le 11 septembre 

dépenses

AFP

Mali: un opposant dénonce l'opacité et le gaspillage des dépenses militaires

Mali: un opposant dénonce l'opacité et le gaspillage des dépenses militaires

AFP

Algérie: hausse des dépenses sociales et des taxes au menu du buget 2018

Algérie: hausse des dépenses sociales et des taxes au menu du buget 2018

AFP

Déclin des cours du pétrole: le Nigeria promet de contrôler ses dépenses et l'inflation

Déclin des cours du pétrole: le Nigeria promet de contrôler ses dépenses et l'inflation

déficit

AFP

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Neila Latrous

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

Déficit

Le mythe de l'Algérie riche, c'est terminé

Le mythe de l'Algérie riche, c'est terminé