mis à jour le

Interview de Yacouba Traoré :« Il faut un président crédible pour le Mali »

Dans une interview qu'il a bien voulu nous accorder, le parrain des clubs qui portent son nom, Yacouba Traoré nous parle de son association et des futures élections présidentielles.
Pouvez vous nous présenter et vous et votre association à nos lecteurs ?
Je m'appelle Yacouba Traoré, je suis le président du club des amis à Yacouba Traoré. Un club ancien qui existe déjà depuis 2007. Le club a été crée à Markala. Et aujourd'hui de Markala, le club s'est étendu pratiquement dans toutes les régions du Mali excepter Tombouctou, Gao et Kidal. Hormis ces trois régions, le club bat son plein dans toutes les autres localités du pays.
Est-ce-que on peut connaître les objectifs de votre association ?
Le club a été crée pour le développement de proximité en réalité et que les jeunes, les femmes et les vieux participent de façon active aux développements de proximité des communes, des cercles, des régions jusqu'à l'échelon du pays et de l'Etat. C'est effectivement cette dynamique qui a poussé le club à s'étendre dans toutes les régions du Mali.
Quelles sont les grandes actions menées par votre association depuis sa création ?
En réalité le club a mené des actions dans pratiquement dans les régions ou il se trouve. Quand tu prends Ségou à Markala, le club a beaucoup fait avec la participation des jeunes. On a fait des travaux de mosquée ; on a construit aussi la maison des retraités (ainés). En gros, je dirai aussi qu'on a beaucoup fait sur le plan de la santé, de l'éducation, bref, c'est trop. Même dans le domaine du développement de l'environnement, nous avons planté des arbres. Et puis récemment, pendant la guerre, le club a montré ses preuves encore à Markala, Ségou et même à Mopti, pour appuyer nos militaires et leurs alliés. En tant que citoyens, nous avons fait de notre mieux, même si l'on savait que beaucoup de choses restaient toujours à faire.
Aujourd'hui votre club a plus de dimension que beaucoup de parti politique. De ce fait, est-ce qu'on peut savoir si vous avez des ambitions politiques ?
Le club est aujourd'hui très grand et très puissant on le sait plus puissant que beaucoup de parti politique. Je le dis sans ambages. Mais en réalité, nous n'avons pas d'ambition politique pour le moment. Mais certes, nous constituons une vraie force avec laquelle on peut compter.
Les élections devant se tenir au mois de juillet prochain approchent à grands pas. Est-ce que el club sera aux côtés d'un candidat ? C'est-à-dire si le club a déjà une préférence parmi les candidats déclaré.
Bon en réalité, le club existe de façon réelle et pragmatique. Nous savons tous que le pays a souffert et tout le monde sait ce que le pays endure aujourd'hui. Donc, aucune action démagogique ne saura justifier une prise de position inutile. On a tous besoin d'un devoir pour tous de choisir celui qui peut vraiment mener le pays sur de bons rails. Des rails qui peuvent donner de bonnes destinées. Parce- que le pays en réalité est totalement effondré sur toute sa ligne. Dans ce cas, nous allons supporter le candidat qui est le mieux placé pour subvenir à ses différentes étapes.
Avez-vous un agenda ?
Bon depuis longtemps, le club est en mouvement. Tout le monde est mobilisé. Il ya un bureau national qui se rassemble périodiquement et qui donne des différents directifs à prendre. Le club est à cheval sur beaucoup de choses et beaucoup de choses ont été fait et tout est bien coordonné. Je pense que notre agenda est fait en fonction que le pays puisse être bien gouverné pour qu'il sorte de ce bourbier. C'est tout et c'est clair.
Avez-vous un message à l'endroit de vos militants en particulier et des maliens en général ?
Je dirai qu'aujourd'hui ou nous sommes, au pays rien ne va. Tout malien doit avoir la conscience de tout faire pour que le puisse se libérer de ce bourbier. Je ne me lasserai jamais de le dire. C'est un devoir, parce-que le pays a besoin d'un avenir radieux. On a nos enfants et autres qui sont derrière nous, qui besoin de vivre dans un pays en paix. Cela ne saurait se faire en réalité sans un Etat fort. Je demande à tous les maliens d'être serins, constants et d'être en plus véridique. C'est possible de chercher un candidat réaliste que tout le monde sait qu'il peut amener le pays à bon port. On veut  vraiment avancer, car on était tombé plus bas.

A NIANGALY

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

interview

Actualités

Interview Daniel Larribe : Confession d’un

Interview Daniel Larribe : Confession d’un

La rédaction

Une interview (presque) imaginaire avec Muammar Kadhafi

Une interview (presque) imaginaire avec Muammar Kadhafi

La rédaction

Une interview (presque) imaginaire avec Said B., profession :

Une interview (presque) imaginaire avec Said B., profession :

Yacouba

Actualités

Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports et des Loisirs : "On pouvait jouer contre l'Algérie, mais pas contre l'arbitre"

Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports et des Loisirs : "On pouvait jouer contre l'Algérie, mais pas contre l'arbitre"

Benoit DOSSEH

Top 14 : la vidéo du premier essai de Yacouba Camara avec Toulouse

Top 14 : la vidéo du premier essai de Yacouba Camara avec Toulouse

Franck OROCOTI

US Bitam : Le Gabonais Yacouba peut signer au Club Africain

US Bitam : Le Gabonais Yacouba peut signer au Club Africain

Traoré

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

AFP

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays

Le conflit au Mali a renforcé les liens de Rokia Traoré avec son pays