mis à jour le

On vous le dit

Le CAC de Misserghine (Oran) : les résidents lésés   Les résidents de l'Etablissement hospitalier spécialisé en cancérologie (CAC) de Misserghine à Oran se plaignent des retards accumulés dans le versement de leur salaire. La cinquantaine de résidents du centre ont perçu leur dernière rémunération en février dernier. La direction, qui évoque toujours des problèmes de trésorerie, a fait savoir aux concernés que le prochain salaire ne sera pas versé avant le mois de juin. Les résidents, qui se plaignent de cette situation qui dure depuis plusieurs mois, dénoncent le non-payement des rappels. Même l'augmentation qui doit intervenir en début d'année n'est jamais versée dans les délais. Les médecins résidents, appréciés par les patients pour leur abnégation, protestent contre «le deux poids deux mesures» qu'utilise leur direction. Les spécialistes, les assistants et les infirmiers du CAC ainsi que les résidents des autres établissements à Oran perçoivent leur salaire à temps. Ces médecins se sentent méprisés et en appellent à l'intervention des services du ministère de la Santé pour les rétablir dans leurs droits. Le CAC accueille une cinquantaine de résidents répartis dans trois spécialités : oncologie médicale, radiothérapie et pédiatrie. Un film documentaire sur Ibn Khaldoun   Une première en Algérie. Le riche parcours du grand sociologue arabe, Ibn Khaldoun, vient d'être retracé par un film documentaire. Réalisé par Chergui Kheroubi, ce film de 90 minutes sera projeté aujourd'hui, à partir de 14 heures, à la Cinémathèque de Blida, et ce, en collaboration avec l'association Houmat El Moustakbel. Coïncidant avec la Journée du savoir, la projection de ce film documentaire sera suivie d'un débat qui sera animé par le jeune acteur ayant incarné la personnalité d'Ibn Khaldoun. Pour rappel, ce savant, né en 1332 à Tunis et mort en 1406 en Egypte, est le précurseur de la sociologie moderne. La grossièreté du joueur Belkaïd   Le joueur Farouk Belkaïd, un expérimenté de l'Entente de Sétif, a choqué plusieurs familles qui étaient devant leur petit écran lors de la rencontre de coupe d'Algérie, retransmise en direct à la télé. En effet, ce joueur sétifien, non content d'une décision de l'arbitre, ne s'est pas gêné pour lancer une grossièreté, alors qu'il était juste près du micro d'ambiance de la Télévision. Une grossièreté que plusieurs familles ont entendue et qui les a mises dans une grande gêne. La fédération devrait certainement réfléchir à prendre des sanctions à l'encontre de tels joueurs. Le Lion's Club d'Algérie aux côtés des enfants diabétiques   Les membres de l'association du Lion's Club d'Algérie se sont  particulièrement intéressés aux enfants diabétiques démunis. Le Lion's Club est une association qui s'est toujours investie dans la prise en  charge des enfants diabétiques, notamment les plus nécessiteux. Face à cette rapide  et alarmante progression du diabète chez l'enfant, l'association a pris, le 12 avril 2011, l'initiative de parrainer des enfants diabétiques démunis. Cette action de parrainage permet une prise en charge médicale : l'enfant diabétique nécessite en effet parfois 5 à 7 prises de glycémie et urinaires par jour, ainsi que d'autres examens biologiques, radiologiques, ophtalmologiques, etc. Sans oublier l'accompagnement social pour aider les familles. Le tramway d'Oran fait sa propagande   Après plusieurs essais effectués ces jours derniers, dans le cadre de la phase non commerciale, entamée depuis le 22 mars dernier, le tramway a été «mobilisé» hier pour les familles et les étudiants, qui ont eu droit à un transport gratuit. Cette deuxième phase d'information et de connaissance pratique sur le tramway, programmée dans la 2e quinzaine de ce mois, a été instaurée pour habituer les citoyens à ce nouveau moyen de transport, avant sa mise en service prévue pour le 1er mai prochain.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien