mis à jour le

Benmeradi plaide pour une charte de solidarité

Les 2es Assises nationales sur le tourisme ont été clôturées hier, au Palais des nations (Alger), par une série de recommandations. Pendant deux jours, les participants ont échangé leurs analyses et points de vue et débattu des thématiques liées à l'investissement touristique, la qualité dans le tourisme, la promotion, la transversalité et le tourisme interne. Ainsi, il a été préconisé la mise en ½uvre de la stratégie de communication «en phase de finalisation au niveau du ministère du Tourisme et de l'Artisanat», selon Gouti Abdelkader, directeur au MTA, et de son accompagnement par une étude sur l'image de la destination, la refonte du fonds documentaire par son adaptation aux normes de communication, l'implication des représentations diplomatiques et d'Air Algérie à l'étranger dans l'acte de promotion et de communication de la destination, de doter l'Office national du tourisme (ONT), actuellement dirigé par Cheloufi Rachid, d'un statut adapté lui permettant d'attirer les compétences nécessaires au développement de stratégies de promotion et de communication efficientes, tout en lui assurant la flexibilité nécessaire dans l'accompagnement de ses missions. Il a été recommandé aussi la mise en place d'un dispositif flexible permettant d'améliorer les conditions d'octroi des visas dans le cadre de voyages organisés. Concernant le tourisme interne, des voix se sont élevées pour développer ce genre de tourisme en adéquation avec les bourses moyennes et répondant aux aspirations de la famille algérienne, varier les produits (tourisme culturel, historique, balnéaire et saharien). Il a été question de réhabiliter les structures thermales, l'application stricte du droit d'accès aux plages et la régulation des concessions en collaboration directe avec les collectivités locales. Les bonnes intentions proclamées restent toutefois à confirmer par l'acte. Dans ce contexte, Mohamed Benmeradi, ministre du secteur, a jugé utile de souligner dans son discours de clôture : «Le tourisme, plus que toute autre activité, nécessite l'engagement volontaire et l'amour de la profession et une vocation qui ne peut pas être réduite simplement à un acte administratif et des procédures de délivrance.» Le ministre a renouvelé son appel à la mise en place d'une charte de partenariat et de solidarité nationale pour la promotion et le développement d'un tourisme national intégré et durable sur le thème : «Le tourisme est l'affaire de tous». A travers les assises, le gouvernement a voulu faire passer un message : il n'y a pas de fatalité dès lors qu'une volonté commune anime l'ensemble des opérateurs et intervenants et qu'une direction claire est fixée pour atteindre les objectifs de développement. 

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants